Forum

Cystite et souche E. coli  

  RSS

Osmose_74
(@osmose_74)
New Member
Inscription:Il y a 6 mois 
Posts: 4
05/11/2018 9:56  

Je sème encore un petit caillou en espérant qu'il permettra à certaines femmes de mieux comprendre l'origine de leur cystite. 

Une étude scientifique récente a cherché le lien de parenté génétique entre la population fécale d'E. coli et les souches causant l'infection des voies urinaires chez la même personne.

L' analyse a révélé que 73,3 % des femmes sujets de l'étude avait des isolats E. coli d'urine distincts qui ne ressemblaient en aucun cas aux isolats E. coli de leur selle. D'autre part, les isolats d'urine ont exposé un niveau de multiresistance aux antibios plus élevés. 

Certes l'étude ne porte que sur 30 femmes, il faut donc relativiser le résultat.

Mais j'ose tout même en tirer la conclusion suivante (au risque d'avoir mal compris et de me planter) :

La plupart de nos cystites pourraient venir de bactéries E. coli spécifiquement uropathogènes qui n'auraient pas pour origine notre intestin.

Alors elles se planquent où ces vilaines bestioles ? 

Vagin et vessie sont les réponses les plus probables. 

On comprend mieux pourquoi une toilette intime soignée n'est pas suffisante pour nous éviter une infection urinaire.

Pour celles que cela intéresse, voici le lien vers le résumé de l'étude (en anglais) :

  https://www.ncbi.nlm.nih.gov/m/pubmed/30358940/?i=12&from=Urinary%20infection%20coli

A bon entendeur, salut ! 


RépondreQuote
Mary
 Mary
(@mary)
Membre Admin
Inscription:Il y a 1 année 
Posts: 66
08/11/2018 2:16  

Un grand merci pour ce topic clair et cette contribution active  ❤️ 

Encore un élément démontrant l'existence des biofilms à l'intérieur de la vessie (et de la muqueuse vaginale) et dans lesquels les germes de toutes origines et natures (bactérienne comme fongique) peuvent cohabiter, échanger leur matériel génétique et évoluer vers des générations différentes de cellules commensales. 

Cette information, associée à l'ensemble des connaissances actuelles en matière de biofilm et chronicisation de la cystite bactérienne, offre à nouveau une démonstration que l'approche consistant à éliminer les germes "visibles" est inappropriée et qu'une approche naturelle, plus globale (visant aussi à l'éradication du foyer infectieux latent qu'est le biofilm) serait largement préférable avec pour objectifs:

- aucun effets secondaires

- élimination de la matrice du biofilm 

- élimination des persisters cells responsables des rechutes et récidives

Etes-vous professionnelle de la santé pour vous emparer aussi bien de ces publications scientifiques?


RépondreQuote
Osmose_74
(@osmose_74)
New Member
Inscription:Il y a 6 mois 
Posts: 4
10/11/2018 12:50  

Bonjour Mary, 

Mon activité professionnelle est très éloigné du domaine de la santé. Mais après 25 années de galère cysterienne et le constat que la médecine conventionnelle française ne me proposait (et proposerait) rien d'autre que les antibios, je me suis remontée les manches pour essayer de comprendre. Grâce à internet (et notamment les forums du monde entier et le site pubmed), j'en ai plus appris sur la cystite que pendant des décennies de consultations de généralistes et de spécialistes. J'ai décidé de me donner les meilleures chances de guérir et de tenter de comprendre le pourquoi du comment. J'ai lu énormément d'études mais le temps consacré à cela n'a pas été vain. Après plus d'une année de recherche et d'expérimentations, je vais mieux, je n'ai plus utilisé d'antibiotiques. Je croise les doigts pour que cela dure. Même si je ne suis pas encore guérie, je suis sur la bonne voie.

Bon courage à toutes celles qui souffrent encore mais qui ne baissent pas les bras...

Le chemin est long du projet à la chose. Molière

 


RépondreQuote
Share:
  
En travaux

Veuillez Connexion ou Inscription