Suis-je concerné par un biofilm ?

Salut la compagnie !

Mary et moi recevons booooocoup de messages en rapport avec tout un tas de situations de cystites et, de plus en plus, de candidose, vaginose, vaginite [et compagnie] avec souvent la question « est-ce que j’ai un biofilm ? ».

C’est vraiment malheureux que tellement de femmes et d’hommes (et oui fait pas croire ces messieurs aussi sont concernés) ne trouvent pas de réponse ni chez leur médecin, ni chez le spécialiste (aux prises avec des prostates gonflées et qui n’a pas le temps et pas envie de s’occuper des vessies en feu).

Alors pour être claire, notre blog ne cherche pas à se substituer au médecin, je ne suis pas médecin, Mary n’est pas médecin et tout ce que vous pouvez lire ici ne sont que des conseils basés sur l’expérience.

Et à propos d’expérience, sur la question du biofilm, je crois bien que personne ne m’avait jamais parlé de biofilm comme l’a fait Mary. Elle est incollable hihihihi En fait, si j’y pense, et ben personne ne m’avait parlé de biofilm avant d’arriver en Italie d’ailleurs !

Quand on sait que 60 à 80% des infections récidivantes sont causées par la présence d’un biofilm, je crois que ça vaut quand même la peine de se pencher sur la question et de proposer un outil pour répondre à la question

Suis-je concerné par le biofilm ?

Du coup tadam !!! Tout beau tout chaud un petit questionnaire pour vous situer en moins de 3 minutes

1. Je fais le questionnaire

Faire le questionnaire en ligne :-) => cliquer ici

Télécharger le questionnaire => cliquer ici

2. J’interprete les résultats

Super facile les amis, pour chaque question : « oui » = 2 points, « non » = 1 point. Faites le total et regarder ci-dessus ;-):

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Anne dit :

    Bonjour,

    Je suis très contente d’être tombée sur votre site!!!! Déjà parce que je me sens moins seule et parce que je reprends espoir! Donc rien que pour ça merci!!!!
    Mes cystites ont commencé il y a 8 ans. Ma toute première cystite j’ai failli tombé dans les pommes à cause de la douleur et je n’ai pas compris ce qui m’arrivait…. Direction le médecin et je suis ressortie avec ce bon vieux sachet de Monuril…. après plusieurs rechutes et sans ECBU… on me prescrit de l’amoxicilline et ma première grosse crise récidivante passe après 4-5 rechutes en quelques mois (combinées à des infections vaginales, ben oui sinon c’est pas drôle). J’ai refais 2-3 rechutes en plusieurs années donc j’étais « contente » d’être presque tranquille: quelques jours d’amoxicilline et c’était réglé. Sauf que…. suite ou pas à beaucoup de changements dans ma vie (rupture voulue, déménagement, nouveau job, nouvelle histoire, bref nouvelle vie), nouvelle grosse période de cystites récidivantes. Depuis novembre j’en suis à 6-7 donc une par mois. Mon médecin est dépassée. Elle me prescrit des antibiotiques à l’aveugle sans forcément faire d’analyses, ni vérifier si je suis guérie après traitement. Moi je change mon alimentation parce qu’avec tout le stress des derniers mois je suis un peu constipée donc je fais très attention à ma consommation d’eau, mon alimentation, mon hygiène et surtout à bien faire pipi régulièrement. Mais cela ne suffit pas. Bref toute ma vie tourne autour de ça, j’y pense tout le temps en me disant à quand la prochaine…. je suis fatiguée, épuisée par les infections répétées. J’ai fait une infection vaginale (le coup classique). J’ai changé de contraception pour un stérilet en cuivre, donc des règles plus longues et abondantes, ce qui n’arrange rien à ma fatigue… Sauf que cette fois ci j’en ai marre de prendre des antibiotiques et qui je le sens ne me font pas du bien… Depuis ma première grosse crise, j’ai changé mes cosmétiques, je porte une cup et j’ai arrêté la pillule pour arrêter d’empoisonner mon corps donc j’ai beaucoup de mal à supporter la prise d’antibiotiques où la liste des effets secondaires est longue comme le bras et qui plus est ne résout absolument pas mon soucis!!!! J’ai rendez-vous vous avec mon premier urologue samedi. Mais j’ai peur… peur qu’il ne puisse pas m’aider, peur d’une prescription d’antibiotiques pendant des mois ou d’examens désagréables et inutiles. Et dans un dernier élan de désespoir je fouille le net à la recherche d’une solution…. et là je tombe sur votre site…. un biofilm…. et là je comprends pourquoi avant chaque règles une cystite se déclenche!!!! Et je suis en colère parce qu’aucun médecin ne m’a pas parlé de ça… c’est à moi, patiente, de trouver une solution et d’acheter des médicaments pour me soigner!!! J’en ai marre de devoir trouver une solution aux tampons qui empoisonnent, aux pillules qui tuent (ma soeur a failli mourir d’une thrombose), aux cosmétiques qui polluent mon corps!!! Mais heureusement je ne suis pas seule et je vois une lueur d’espoir pour résoudre mon problème, j’espère définitivement!!! Mille merci !!!!
    J’ai lu tout ce qui concerne le biofilm et je suis prête à essayer votre technique!

    • GiGi dit :

      Coucou ma belle et dééésolééé si j’ai mis autant de temps à te répondre. Je suis en plein dans mon congé mater donc pas simple… Mais je reprends bientôt bientôt donc je me remets en piste et je fais craquer mes petits doigts musclés pour reprendre le chemin de l’écran et du clavier ;-)

      Je suis très contente d’être tombée sur votre site!!!! Déjà parce que je me sens moins seule et parce que je reprends espoir! Donc rien que pour ça merci!!!!

      Merciii à toi d’être une warrior qui (comme je l’ai fait pendant des heures et des heures à l’époque) cherche une solution pour s’ne sortir et ne veut pas baisser les bras face à la cystite [€t compagnie] !

      Mes cystites ont commencé il y a 8 ans. Ma toute première cystite j’ai failli tombé dans les pommes à cause de la douleur et je n’ai pas compris ce qui m’arrivait…. Direction le médecin et je suis ressortie avec ce bon vieux sachet de Monuril….
      Jusque-là « pas de soucis » puisque le Monu*** est « the » médicament d’urgence qui a fait ses preuves. Donc si ta cystite était la première le doc à simplement suivi les recommandations en vigueur.
      après plusieurs rechutes et sans ECBU…
      Par contre (attention je vais encore radoter hihihi) il ne faut jamais, jamais, jamais prendre d’antibiotique sans avoir fait, avant, un prélèvement d’urine pour analyse de laboratoire pour au moins trois raisons :
      – Parce que qui dit « cystite » ne dit pas forcémernt « infection » => c’est expliqué là https://cystiteetcompagnie.fr/index.php/2018/08/03/cystite-kesako/
      – Parce que qui dit « infection » ne dit pas forcément « bactéries sensible à l’antibio à spectre large » => c’est expliqué ici https://cystiteetcompagnie.fr/index.php/2018/03/30/cystites-infections-urinaires-recidivantes-antibiotiques-ne-marchent-plus/
      – Parce que qui dit « antibio sensible » ne dit pas forcément que l’antibio va te « guérir » définitivement => c’est expliqué là https://cystiteetcompagnie.fr/index.php/2018/10/19/cystite-recidivante-comment-une-problematique-simple-devient-chronique/

      on me prescrit de l’amoxicilline et ma première grosse crise récidivante passe après 4-5 rechutes en quelques mois (combinées à des infections vaginales, ben oui sinon c’est pas drôle).
      Ouais, j’vois l’genre. Tu étais dans le même cercle vicieux que moi quoi : antibio => mycose => cystite => antibio grrrr

      J’ai refais 2-3 rechutes en plusieurs années donc j’étais « contente » d’être presque tranquille: quelques jours d’amoxicilline et c’était réglé. Sauf que…. suite ou pas à beaucoup de changements dans ma vie (rupture voulue, déménagement, nouveau job, nouvelle histoire, bref nouvelle vie), nouvelle grosse période de cystites récidivantes.
      Attends un peu, mais du coup dans tout ça quel est (ou quels sont) le facteur déclenchant ? Parce qu’à te lire on dirait presque que tu associe tes cystites à ton rythme de vie ! Sauf que, ben… c’est pas si simple que ça ma belle. Parce que, vu que tu parles d’infections urinaires à chaque fois, il faut bien que les p’tites bactéries arrivent dans la vessie. Et, pour être claire, elles n’y arrivent pas par enchantement hein ;-)

      Depuis novembre j’en suis à 6-7 donc une par mois.

      Aïe
      Mon médecin est dépassée.
      Aïe aïe
      Elle me prescrit des antibiotiques à l’aveugle sans forcément faire d’analyses, ni vérifier si je suis guérie après traitement.
      Aïe aïe aïe
      FBI = fausse bonne idée les antibio « à gogo » si la cystite est récidivante

      Moi je change mon alimentation parce qu’avec tout le stress des derniers mois je suis un peu constipée donc je fais très attention à ma consommation d’eau, mon alimentation, mon hygiène et surtout à bien faire pipi régulièrement. Mais cela ne suffit pas. Bref toute ma vie tourne autour de ça, j’y pense tout le temps en me disant à quand la prochaine…. je suis fatiguée, épuisée par les infections répétées.
      Comme je te comprends

      J’ai fait une infection vaginale (le coup classique).
      Bon, on tient déjà un facteur prédiposant des récidives => cet article t’en dira plus ;-) https://cystiteetcompagnie.fr/index.php/2018/11/09/cystites-recidivantes-et-bonification-du-milieu-vaginal-enjeux-et-interets/

      J’ai changé de contraception pour un stérilet en cuivre, donc des règles plus longues et abondantes, ce qui n’arrange rien à ma fatigue…
      Et ne va peut être pas t’aider à distinguer les cystites bactériennes des crises inflammatoires (zut zut zut).
      Je t’explique en deux mots : le cuivre a une action volontairement inflammatoire pour empêcher la nidation d’un possible ovule dans la muqueuse utérine. Tu me diras, « c’est bien, c’est un contraceptif ». Oui sauf qu’au passage, cette inflammation provoquée peut comme qui dirait « déborder » vers les organes voisins = vessie et vagin. Du coup, on a vite fait de se retrouver avec des cystites abactériennes ou des vaginites et de prendre des médoc antibio ou antifongiques pour rien (vu que ce sont des problématiques inflammatoires à 100%).
      Du coup, je te donne un vrai bon conseil : fait toujours, au moins, une BU (bandelette urinaire) ou un auto-test vaginal avant de te traiter. Le top serait de faire un ECBU ou un PV (prélèvement vaginal) mais comme c’est pas toujours possible…

      Sauf que cette fois ci j’en ai marre de prendre des antibiotiques et qui je le sens ne me font pas du bien… Depuis ma première grosse crise, j’ai changé mes cosmétiques, je porte une cup et j’ai arrêté la pillule pour arrêter d’empoisonner mon corps donc j’ai beaucoup de mal à supporter la prise d’antibiotiques où la liste des effets secondaires est longue comme le bras et qui plus est ne résout absolument pas mon soucis!!!!
      On est bien d’accord ! Tu fais tout ce qu’il faut !!!

      J’ai rendez-vous vous avec mon premier urologue samedi. Mais j’ai peur… peur qu’il ne puisse pas m’aider, peur d’une prescription d’antibiotiques pendant des mois ou d’examens désagréables et inutiles.
      Alors racooooooonte !!! Qu’est-ce qu’il t’a dit ???

      Et dans un dernier élan de désespoir je fouille le net à la recherche d’une solution…. et là je tombe sur votre site…. un biofilm…. et là je comprends pourquoi avant chaque règles une cystite se déclenche!!!! Et je suis en colère parce qu’aucun médecin ne m’a pas parlé de ça… c’est à moi, patiente, de trouver une solution et d’acheter des médicaments pour me soigner!!! J’en ai marre de devoir trouver une solution aux tampons qui empoisonnent, aux pillules qui tuent (ma soeur a failli mourir d’une thrombose), aux cosmétiques qui polluent mon corps!!! Mais heureusement je ne suis pas seule et je vois une lueur d’espoir pour résoudre mon problème, j’espère définitivement!!! Mille merci !!!!
      Hihihi ouais t’as raison, on fait tout le boulot et c’est le docteur qui prend les lauriers! M’enfin le principal c’est de s’en sortir

      J’ai lu tout ce qui concerne le biofilm et je suis prête à essayer votre technique!
      Waouhou ! J’aurais dû commencé par la fin 
      Du coup je ne me sens pas très utile lol vue que tu as tout compris ;-) Tu as déjà commencé ? Où tu en es ?
      J’espère que tu auras le temps de me répondre et me donner de tes (bonnes) nouvelles

      Je t’embrasse
      Ghislaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif