Suis-je concerné par un biofilm ?

Salut la compagnie !

Mary et moi recevons booooocoup de messages en rapport avec tout un tas de situations de cystites et, de plus en plus, de candidose, vaginose, vaginite [et compagnie] avec souvent la question « est-ce que j’ai un biofilm ? ».

C’est vraiment malheureux que tellement de femmes et d’hommes (et oui fait pas croire ces messieurs aussi sont concernés) ne trouvent pas de réponse ni chez leur médecin, ni chez le spécialiste (aux prises avec des prostates gonflées et qui n’a pas le temps et pas envie de s’occuper des vessies en feu).

Alors pour être claire, notre blog ne cherche pas à se substituer au médecin, je ne suis pas médecin, Mary n’est pas médecin et tout ce que vous pouvez lire ici ne sont que des conseils basés sur l’expérience.

Et à propos d’expérience, sur la question du biofilm, je crois bien que personne ne m’avait jamais parlé de biofilm comme l’a fait Mary. Elle est incollable hihihihi En fait, si j’y pense, et ben personne ne m’avait parlé de biofilm avant d’arriver en Italie d’ailleurs !

Quand on sait que 60 à 80% des infections récidivantes sont causées par la présence d’un biofilm, je crois que ça vaut quand même la peine de se pencher sur la question et de proposer un outil pour répondre à la question

Suis-je concerné par le biofilm ?

Du coup tadam !!! Tout beau tout chaud un petit questionnaire pour vous situer en moins de 3 minutes

1. Je fais le questionnaire

Faire le questionnaire en ligne :-) => cliquer ici

Télécharger le questionnaire => cliquer ici

2. J’interprete les résultats

Super facile les amis, pour chaque question : « oui » = 2 points, « non » = 1 point. Faites le total et regarder ci-dessus ;-):

Vous aimerez aussi...

26 réponses

  1. Marie dit :

    Ils sont médecin ?

    • GiGi dit :

      Mary n’est pas médecin mais ils ont des « médecins-conseils » dans leur staff (sans parler de leur expérience ;-) ) !

    • Mary dit :

      Bonsoir Marie, je découvre vos échanges avec Ghislaine et confirme ce qui a été dit plus haut: nous ne sommes pas médecins mais comptons de nombreux médecins parmis notre réseau. De plus, notre approche et la formulation de nos produits (uniques, brevetés et enregistrés auprès du Ministère de la Santé) repose sur des bases scientifiques et une ample bibliographie médicale attestant de leur efficacité.
      Si vous souhaitez nous contacter, vous pouvez nous joindre par mail (infofrance@deakos.com) ou téléphone (+390187575150).

    • Marie dit :

      Je vois que Ausilium forte est pour le plancher pelvien ?

      Moi c’est très tendu je suis suivie en physiothérapie périnéale est ce que sa peut être bon pour moi ? Sa fait quoi au juste sur le plancher pelvien ?

      • Mary dit :

        Ausilium Forte contient du magnésium qui est un myorelaxant naturel qui aide à détendre la musculature pelvienne. Sa prise est donc un excellent support en parallèle des exercices de relâchement :-)

        • Marie dit :

          Merci ,

          Savez vous si le biofilm dans la vessie se voit à la cystoscopie?

          • Mary dit :

            Marie, comme vous le lirez dans cet article (dossier complet de 19 pages sur le sujet) ;-) https://cystiteetcompagnie.fr/index.php/2018/09/06/biofilm-en-long-en-large-et-en-travers/ le biofilm est une structure organique microscopique (maximum 1 à 2 mm) qui peut se constituer hors comme dans les cellules de l’urothélium (paroi vésicale).
            Ces caractéristiques le rendent invisible à l’oeil nu comme à l’observation cystoscopique.

            De même, le biofilm peut « échapper » à la biopsie puisque celle-ci n’est réalisée qu’en 5 points de la vessie ce qui réduit les chances statistiques de « tomber » sur un biofilm.

            Pour toutes ces raisons, la possible existence d’un biofilm est dépistée surtout aux vues de l’historique du patient, du contexte d’apparition de ses premiers épisodes aigus, de sa réponse aux thérapies antibiotiques…

  2. Anne dit :

    Bonjour,

    Je suis très contente d’être tombée sur votre site!!!! Déjà parce que je me sens moins seule et parce que je reprends espoir! Donc rien que pour ça merci!!!!
    Mes cystites ont commencé il y a 8 ans. Ma toute première cystite j’ai failli tombé dans les pommes à cause de la douleur et je n’ai pas compris ce qui m’arrivait…. Direction le médecin et je suis ressortie avec ce bon vieux sachet de Monuril…. après plusieurs rechutes et sans ECBU… on me prescrit de l’amoxicilline et ma première grosse crise récidivante passe après 4-5 rechutes en quelques mois (combinées à des infections vaginales, ben oui sinon c’est pas drôle). J’ai refais 2-3 rechutes en plusieurs années donc j’étais « contente » d’être presque tranquille: quelques jours d’amoxicilline et c’était réglé. Sauf que…. suite ou pas à beaucoup de changements dans ma vie (rupture voulue, déménagement, nouveau job, nouvelle histoire, bref nouvelle vie), nouvelle grosse période de cystites récidivantes. Depuis novembre j’en suis à 6-7 donc une par mois. Mon médecin est dépassée. Elle me prescrit des antibiotiques à l’aveugle sans forcément faire d’analyses, ni vérifier si je suis guérie après traitement. Moi je change mon alimentation parce qu’avec tout le stress des derniers mois je suis un peu constipée donc je fais très attention à ma consommation d’eau, mon alimentation, mon hygiène et surtout à bien faire pipi régulièrement. Mais cela ne suffit pas. Bref toute ma vie tourne autour de ça, j’y pense tout le temps en me disant à quand la prochaine…. je suis fatiguée, épuisée par les infections répétées. J’ai fait une infection vaginale (le coup classique). J’ai changé de contraception pour un stérilet en cuivre, donc des règles plus longues et abondantes, ce qui n’arrange rien à ma fatigue… Sauf que cette fois ci j’en ai marre de prendre des antibiotiques et qui je le sens ne me font pas du bien… Depuis ma première grosse crise, j’ai changé mes cosmétiques, je porte une cup et j’ai arrêté la pillule pour arrêter d’empoisonner mon corps donc j’ai beaucoup de mal à supporter la prise d’antibiotiques où la liste des effets secondaires est longue comme le bras et qui plus est ne résout absolument pas mon soucis!!!! J’ai rendez-vous vous avec mon premier urologue samedi. Mais j’ai peur… peur qu’il ne puisse pas m’aider, peur d’une prescription d’antibiotiques pendant des mois ou d’examens désagréables et inutiles. Et dans un dernier élan de désespoir je fouille le net à la recherche d’une solution…. et là je tombe sur votre site…. un biofilm…. et là je comprends pourquoi avant chaque règles une cystite se déclenche!!!! Et je suis en colère parce qu’aucun médecin ne m’a pas parlé de ça… c’est à moi, patiente, de trouver une solution et d’acheter des médicaments pour me soigner!!! J’en ai marre de devoir trouver une solution aux tampons qui empoisonnent, aux pillules qui tuent (ma soeur a failli mourir d’une thrombose), aux cosmétiques qui polluent mon corps!!! Mais heureusement je ne suis pas seule et je vois une lueur d’espoir pour résoudre mon problème, j’espère définitivement!!! Mille merci !!!!
    J’ai lu tout ce qui concerne le biofilm et je suis prête à essayer votre technique!

    • GiGi dit :

      Coucou ma belle et dééésolééé si j’ai mis autant de temps à te répondre. Je suis en plein dans mon congé mater donc pas simple… Mais je reprends bientôt bientôt donc je me remets en piste et je fais craquer mes petits doigts musclés pour reprendre le chemin de l’écran et du clavier ;-)

      Je suis très contente d’être tombée sur votre site!!!! Déjà parce que je me sens moins seule et parce que je reprends espoir! Donc rien que pour ça merci!!!!

      Merciii à toi d’être une warrior qui (comme je l’ai fait pendant des heures et des heures à l’époque) cherche une solution pour s’ne sortir et ne veut pas baisser les bras face à la cystite [€t compagnie] !

      Mes cystites ont commencé il y a 8 ans. Ma toute première cystite j’ai failli tombé dans les pommes à cause de la douleur et je n’ai pas compris ce qui m’arrivait…. Direction le médecin et je suis ressortie avec ce bon vieux sachet de Monuril….
      Jusque-là « pas de soucis » puisque le Monu*** est « the » médicament d’urgence qui a fait ses preuves. Donc si ta cystite était la première le doc à simplement suivi les recommandations en vigueur.
      après plusieurs rechutes et sans ECBU…
      Par contre (attention je vais encore radoter hihihi) il ne faut jamais, jamais, jamais prendre d’antibiotique sans avoir fait, avant, un prélèvement d’urine pour analyse de laboratoire pour au moins trois raisons :
      – Parce que qui dit « cystite » ne dit pas forcémernt « infection » => c’est expliqué là https://cystiteetcompagnie.fr/index.php/2018/08/03/cystite-kesako/
      – Parce que qui dit « infection » ne dit pas forcément « bactéries sensible à l’antibio à spectre large » => c’est expliqué ici https://cystiteetcompagnie.fr/index.php/2018/03/30/cystites-infections-urinaires-recidivantes-antibiotiques-ne-marchent-plus/
      – Parce que qui dit « antibio sensible » ne dit pas forcément que l’antibio va te « guérir » définitivement => c’est expliqué là https://cystiteetcompagnie.fr/index.php/2018/10/19/cystite-recidivante-comment-une-problematique-simple-devient-chronique/

      on me prescrit de l’amoxicilline et ma première grosse crise récidivante passe après 4-5 rechutes en quelques mois (combinées à des infections vaginales, ben oui sinon c’est pas drôle).
      Ouais, j’vois l’genre. Tu étais dans le même cercle vicieux que moi quoi : antibio => mycose => cystite => antibio grrrr

      J’ai refais 2-3 rechutes en plusieurs années donc j’étais « contente » d’être presque tranquille: quelques jours d’amoxicilline et c’était réglé. Sauf que…. suite ou pas à beaucoup de changements dans ma vie (rupture voulue, déménagement, nouveau job, nouvelle histoire, bref nouvelle vie), nouvelle grosse période de cystites récidivantes.
      Attends un peu, mais du coup dans tout ça quel est (ou quels sont) le facteur déclenchant ? Parce qu’à te lire on dirait presque que tu associe tes cystites à ton rythme de vie ! Sauf que, ben… c’est pas si simple que ça ma belle. Parce que, vu que tu parles d’infections urinaires à chaque fois, il faut bien que les p’tites bactéries arrivent dans la vessie. Et, pour être claire, elles n’y arrivent pas par enchantement hein ;-)

      Depuis novembre j’en suis à 6-7 donc une par mois.

      Aïe
      Mon médecin est dépassée.
      Aïe aïe
      Elle me prescrit des antibiotiques à l’aveugle sans forcément faire d’analyses, ni vérifier si je suis guérie après traitement.
      Aïe aïe aïe
      FBI = fausse bonne idée les antibio « à gogo » si la cystite est récidivante

      Moi je change mon alimentation parce qu’avec tout le stress des derniers mois je suis un peu constipée donc je fais très attention à ma consommation d’eau, mon alimentation, mon hygiène et surtout à bien faire pipi régulièrement. Mais cela ne suffit pas. Bref toute ma vie tourne autour de ça, j’y pense tout le temps en me disant à quand la prochaine…. je suis fatiguée, épuisée par les infections répétées.
      Comme je te comprends

      J’ai fait une infection vaginale (le coup classique).
      Bon, on tient déjà un facteur prédiposant des récidives => cet article t’en dira plus ;-) https://cystiteetcompagnie.fr/index.php/2018/11/09/cystites-recidivantes-et-bonification-du-milieu-vaginal-enjeux-et-interets/

      J’ai changé de contraception pour un stérilet en cuivre, donc des règles plus longues et abondantes, ce qui n’arrange rien à ma fatigue…
      Et ne va peut être pas t’aider à distinguer les cystites bactériennes des crises inflammatoires (zut zut zut).
      Je t’explique en deux mots : le cuivre a une action volontairement inflammatoire pour empêcher la nidation d’un possible ovule dans la muqueuse utérine. Tu me diras, « c’est bien, c’est un contraceptif ». Oui sauf qu’au passage, cette inflammation provoquée peut comme qui dirait « déborder » vers les organes voisins = vessie et vagin. Du coup, on a vite fait de se retrouver avec des cystites abactériennes ou des vaginites et de prendre des médoc antibio ou antifongiques pour rien (vu que ce sont des problématiques inflammatoires à 100%).
      Du coup, je te donne un vrai bon conseil : fait toujours, au moins, une BU (bandelette urinaire) ou un auto-test vaginal avant de te traiter. Le top serait de faire un ECBU ou un PV (prélèvement vaginal) mais comme c’est pas toujours possible…

      Sauf que cette fois ci j’en ai marre de prendre des antibiotiques et qui je le sens ne me font pas du bien… Depuis ma première grosse crise, j’ai changé mes cosmétiques, je porte une cup et j’ai arrêté la pillule pour arrêter d’empoisonner mon corps donc j’ai beaucoup de mal à supporter la prise d’antibiotiques où la liste des effets secondaires est longue comme le bras et qui plus est ne résout absolument pas mon soucis!!!!
      On est bien d’accord ! Tu fais tout ce qu’il faut !!!

      J’ai rendez-vous vous avec mon premier urologue samedi. Mais j’ai peur… peur qu’il ne puisse pas m’aider, peur d’une prescription d’antibiotiques pendant des mois ou d’examens désagréables et inutiles.
      Alors racooooooonte !!! Qu’est-ce qu’il t’a dit ???

      Et dans un dernier élan de désespoir je fouille le net à la recherche d’une solution…. et là je tombe sur votre site…. un biofilm…. et là je comprends pourquoi avant chaque règles une cystite se déclenche!!!! Et je suis en colère parce qu’aucun médecin ne m’a pas parlé de ça… c’est à moi, patiente, de trouver une solution et d’acheter des médicaments pour me soigner!!! J’en ai marre de devoir trouver une solution aux tampons qui empoisonnent, aux pillules qui tuent (ma soeur a failli mourir d’une thrombose), aux cosmétiques qui polluent mon corps!!! Mais heureusement je ne suis pas seule et je vois une lueur d’espoir pour résoudre mon problème, j’espère définitivement!!! Mille merci !!!!
      Hihihi ouais t’as raison, on fait tout le boulot et c’est le docteur qui prend les lauriers! M’enfin le principal c’est de s’en sortir

      J’ai lu tout ce qui concerne le biofilm et je suis prête à essayer votre technique!
      Waouhou ! J’aurais dû commencé par la fin 
      Du coup je ne me sens pas très utile lol vue que tu as tout compris ;-) Tu as déjà commencé ? Où tu en es ?
      J’espère que tu auras le temps de me répondre et me donner de tes (bonnes) nouvelles

      Je t’embrasse
      Ghislaine

      • Marie dit :

        Salut ,

        J’aurais vraiment besoin de l’aide de quelqu’un . Depuis janvier je ne vis plus et je n’exagère pas du tout .

        Fin janvier j’ai eu une infection urinaire . Ecoli . Alors antibio …6 jours après les symptômes recommence … bon resistante a l’antibiotique. Up un autre antibiotiques. Mes symptômes étaient envie de pipi et pression bas du ventre … l’envie de pipi a fini par partir Mais là je reste avec une pression suppubien … je galère avec d’autre antibio . Bref je dois en avoir pris 5-6 . J’ai fais infection vaginal aussi .

        Je prends des probiotiques pour ma flore , j’ai vu urologue, cystoscopie. Tout est beau mais il m’a parlé de la cystite interstitielle. Peut être que sa peut être sa !!

        J’ai tellement peur . Au bout de quelque semaine mon mal est devenue vaginal . Début juin j’ai consulté en physiothérapie périnéale qui elle me dit que le plancher pelvien est très tendue .

        Quelqu’un peut m’aider ? Je pleure beaucoup ont dirait que personne peut m’aider .

        J’ai consulté en microbiologie j’attends des résultats aussi

        Bref pensez
        Vous que sa peux être un biofilm ?

        • GiGi dit :

          Salut ma belle,
          Tu as besoin d’aide ? Me voili me voilou !! Enfin je vais essayer de faire ce que je peux pour te donner mon avis même si je ne suis pas médecin ;-)

          Fin janvier j’ai eu une infection urinaire . Ecoli . Alors antibio …6 jours après les symptômes recommence … bon resistante a l’antibiotique.
          Attends, attends, attends… minute papillon, pas si vite !
          Tu dis avoir eu une infection à E. coli. Parfait du coup ça veut dire que tu avais fait un ECBU et pris des antibiotiques en conséquence non ? Alors comment c’est possible que le premier traitement ait été fait « à l’aveugle » avec un antibio auquel la bactérie était résistante ? Le docteur te l’avait-il prescrit avant les résultats de l’antibiogramme par hasard ??

          Up un autre antibiotiques.
          Mes symptômes étaient envie de pipi et pression bas du ventre … l’envie de pipi a fini par partir Mais là je reste avec une pression suppubien … je galère avec d’autre antibio . Bref je dois en avoir pris 5-6 .

          Ah ben oui, forcément c’est le (mauvais) réflexe de tous les toubibs … le premier n’a pas marché alors on en file un deuxième (grrr), un troisième (re-grrrr) et puis encore un autre (re-re-grrrr) Et les p’tites flores innocentes qui morflent au passage ? Oh ben c’est pas grave on y pensera après (re-re-re-re-grrrr).
          Bon, ce qui est fait est fait. Et, du coup j’imagine que ce deuxième antibio correspondant pile poil au spectre de sensibilité de la bactérie en pensant pouvoir la déloger une bonne fois pour toutes…
          Sauf que voilà, et ben … heu … comment dire ? Ce n’est pas si simple que ça ! Parce que tu vois, quand une bactérie « futée » comme E. coli à la chance de trouver le gîte et le couvert bien au chaud dans ta vessie elle a plutôt envie de s’y installer. Du coup, elle pose ses valises et construit sa « maison ». Mais pas une maison de paille comme le petit cochon paresseux (oui oui je suis en plein dans les fables pour enfant en ce moment hihihi), oh non ! une maison en briques bien solide pour s’abriter contre les « méchants loups » qui pourraient lui faire du mal (antibiotiques et défenses immunitaires). Je parle bien sûr d’un biofilm : https://cystiteetcompagnie.fr/index.php/2018/03/30/cystite-infection-urinaire-recidivantes-biofilm-explication/
          En plus, dans ton histoire, elle a eu touuuuuut le temps nécessaire pour faire une « construction » bien costaud (la durée du premier antibio + les six jours d’après !) : un vrai BUNKER pour être certaine de survivre aux attaques nucléaires.
          Du coup, tu comprends bien que penser se débarrasser de cette petite coquine en lui balançant des « bombes » sur la tête (antibio à gogo) ça l’a fait bien rigoler : https://cystiteetcompagnie.fr/index.php/2018/03/30/cystite-et-antibioprophylaxie/

          J’ai fait infection vaginales aussi .
          Ma pauvre… je vois très bien de quoi tu parles parce que je suis passé exactement par le même chemin (snif).
          C’est clair que les « bombes » ne font rien aux E. coli fortifiées dans leur bunker (biofilm) mais, par contre, les p’tites bactéries sans défense de nos flores (intestinale et vaginale) elles, elles s’en prennent plein la poire avec ces antibio à gogo (re-snif).
          Du coup, moins de « bonnes » bactéries, le champ est libre pour que les « mauvaises » (celles qui n’attendent que ça !) passent à l’attaque et gagnent du terrain (re-re-snif) : c’est la dysbiose !
          Alors, pour être claire, tu parles d’infection vaginales, ok ça c’est la partie « émergée » de l’iceberg. Parce qu’en fait tu as sûrement un problème de dysbiose aussi du côté intestinal, que tu vois peut être moins mais qui existe à coup sûr vu les nombreux traitements que tu as été obligée de prendre (re-re-re-snif).
          https://cystiteetcompagnie.fr/index.php/2019/03/15/lecosysteme-vulvo-vaginal-flore-hormones-muqueuse-et-ph-un-subtile-equilibre/

          Je prends des probiotiques pour ma flore

          Tu fais bien ! ;-)

          J’ai vu urologue, cystoscopie. Tout est beau mais il m’a parlé de la cystite interstitielle. Peut-être que sa peut être sa !!

          Quoi !!?? Comment !!?? « tout est beau mais c’est une ci » !? LOL quoi !
          Alors ma belle : FBI = Fausse Bonne Idee ! Et je t’explique pourquoi en trois raisons simples :
          – Premièrement : la CI c’est n’existe plus !! Maintenant on parle de SVD (si le doc utilise ce terme désuet c’est le signe qu’il faut aller voir qq1 d’autre) pour « syndrome de la vessie douloureuse ». C’est un syndrome => donc pas une maladie mais un ensemble de symptômes pour lesquels il faut trouver l’origine afin de pouvoir la soigner et résoudre le tout. Du coup, si l’urologue s’est arrêté au « diagnostic » (je le mets avec de guillemets parce que ce terme est une vaste blague) de « peut être CI » il ne t’aide pas du tout… Tu dois continuer à creuser pour trouver la cause.

          – Deuxièmement : tu connais parfaitement la cause de tes maux => une infection chronique parfaitement identifiée (et des traitements antibiotiques à gogo et des infections vaginales et des dysbioses… bref, tout ce que je t’ai dit plus haut)… Pas besoin de cystoscopie pour comprendre que tes douleurs et gênes viennent de là !!
          D’ailleurs tu as encore des bactéries dans la vessie (que disent les ECBU) ?

          Début juin j’ai consulté en physiothérapie périnéale qui elle me dit que le plancher pelvien est très tendue.
          – C’est le troisièmement : ta douleur vient aussi du fait que cela fait six mois que tu souffres et que, c’est normal, tu contracte tes muscles pelviens. Ces contractions (en réponse à la douleur) sont devenues une partie intégrante du problème car elles ont entrainé une contracture : https://cystiteetcompagnie.fr/index.php/2019/05/23/la-contracture-pelvienne/
          Du coup, il est possible que tu continues à avoir mal même sans infection visible (vaginale ou vésicale) à cause de : la contracture + la vaginite (inflammation de la vulve et du vagin) + l’entérite (inflammation de l’intestin) + l’inflammation de la vessie… (snif snif snif).

          Quelqu’un peut m’aider ? Je pleure beaucoup ont dirait que personne peut m’aider .
          Allez HAUTS LES CŒURS ma belle !! Ici on à tous envie de t’aider et te rassurer. Il faut penser que tu as traverser le pire et que tu as devant toi le « meilleur » :-)
          Il faut voir le verre à moitié plein : maintenant qu’on a compris ce que tu as, on peut réfléchir à comment te soulager (ou, mieux, te soigner !  ).
          Du coup, mon conseil serait de prendre à bras le corps toutes les composantes possibles de tes douleurs :
          – L’infection et inflammation vésicale
          – L’infection et inflammation vaginale
          – La contracture du plancher pelvien
          – La dysbiose intestinale
          Je t’écris le reste dans un autre com en dessous ;-)

          • GiGi dit :

            Alors alors, tu es prêtes à t’en sortir et virer tes douleurs à grands coups de pieds dans le fesses ?! C’est parti !!!!!!!!

            – Pour faire dégager l’infection et inflammation vésicale
            Commence par dégommer la bunker des bactéries (le biofilm) et virer les persisters cells qui seront libérées en prenant Ausilium NAC (2 flacons par jour) pendant 15 jours + Ausilium 20PLUS (2 sachets par jour) pendant 1 mois. Si besoin, recommences ce cycle de un mois autant de fois que tu auras besoin pour être certaine de « nettoyer » la vessie de toutes les bactéries.
            A côté de ça tu devras prendre soin de ta vessie en faisant un peu plus attention à ce que tu manges et bois (rien de compliquer quand même et puis c’est pas grand-chose pour retrouver la santé !) : https://cystiteetcompagnie.fr/index.php/2018/08/30/quest-ce-quon-mange/

            – L’infection et inflammation vaginale
            Idem, il faut éliminer le biofilm pathogène comme les bactéries ou champignons responsables de tes infections en utilisant Ausilium Lavanda pendant 5 semaines associée à Lenicand Crema et Lenicand comprimé. Je te laisse aller regarde de plus près de quoi je parle ici => https://deakos.fr/kitdettaglio.php?tid=126&kit=1
            Par contre c’est pas la meilleure des saisons de ce côté-là donc fais super gaffe à tes tenues vestimentaires (ample, larges, larges, amples hihihi) et, si tu vas à la plage ou piscine penses à changer de maillot dès que tu sors de l’eau (prends-en deux ou trois dans ton sac ;-) ) et à prendre une douche et un sachet de D-Mannoro après chaque bain !

            – La dysbiose intestinale
            Lenicand fera le job ;-) avec une bonne alimentation bien sûr !

            – La contracture du plancher pelvien
            Là il faut que tu sois suivie ma belle, c’est super important !! La personne qui t’a parlé de périnée trop tendu devrait normalement te proposer une rééducation. Et si elle ne le fait pas alors tu dois chercher un spécialiste (kiné ou sagefemme) pour le faire.

            Voili voilou, pardon pour le pavé mais j’epsère qu’avec tous ça tu comprends un peu mieux ce qui t’arrive et sauras faire au mieux. Si tu as des questions, que tu te sens seule ou que tu as besoin d’aide, je suis là (et tu as aussi le groupe Facebook : cystite récidivante où tu trouveras Mary).

            Je t’embrasse bien fort et te re-dit que ce que tu as peut se guérir alors courage ma belle ! Accroches toi tu vas y arriver !!!https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif

          • Marie dit :

            Mon dieu merci tellement ,

            Oui ils ont fait un ebcu au départ ecoli était sensible au antibio et quand les symptômes sont revenue ebcu disait que c’était résistant .

            Ensuite j’ai pris d’autre antibiotiques… il y avait bcq de globule blanc qu’ont m’a dit alors encore antibio etc…

            J’ai pas fb :( est ce que tu as déjà vu quelque à qui s’est arriver de pense avoir une vessie douloureuse et que finalement c’est partie après 6 mois ?

            L’urologue veut me donner des antidépresseur pour bloquer le mal et je veux pas .

            Oui je fais de la rééducation. J’ai coupé pleins de chose de mon alimentation j’ai vu hier une nutritionniste pour m’aider j’ai perdu 20 lbs avec toute ce stress et de mon mal être .

            Les produits que tu me parle est ce que c’est des antibiotiques? J’ai tellement peur de prendre des antibiotiques???

          • GiGi dit :

            Re-coucou ma belle
            Tu sais il ne faut pas dire merci, quand c’est moi qui étais à ta place j’aurais tellement voulu que qq1 m’aide et m’explique ce qu’il m’a fallu près de dix ans à comprendre ! Du coup c’est un juste retour des choses d’écrire sur ce blog et de pouvoir partager mes maigres connaissances ;-)

            Oui ils ont fait un ebcu au départ ecoli était sensible au antibio et quand les symptômes sont revenue ebcu disait que c’était résistant .
            Bon jusque-là ça a du sens : y’a infection => on te file des antibio (mais pas les bons) => l’infection reste et la bactérie devient de plus en forte (résistante) => on file d’autres antibio (plus forts eux-aussi mais, au passage, bien plus agressifs contre tes flores)… et c’est l’escalade
            En gros, ton histoire est dans cet article :-( : https://cystiteetcompagnie.fr/index.php/2018/10/19/cystite-recidivante-comment-une-problematique-simple-devient-chronique/

            Ensuite j’ai pris d’autre antibiotiques… il y avait bcq de globule blanc qu’ont m’a dit alors encore antibio etc…
            Là pour le coup je ne comprends plus… on est bien d’accord que la présence de leucocytes dans les urines peut indiquer qu’il y a infection mais s’il n’y a pas de germe alors cela peut vouloir dire autre chose :
            – Infection urinaire terminée mais récente
            – Biofilm
            – Inflammation de la vessie
            – Infection vaginale
            – Contracture pelvienne
            – Neuropathie
            Du coup, pourquoi te filer encore des antibio ??? quand on sait qu’ils ne servent à rien contre ces maladies et qu’ils peuvent les aggraver (grrrr)

            est ce que tu as déjà vu quelque à qui s’est arriver de pense avoir une vessie douloureuse et que finalement c’est partie après 6 mois ?

            Ben oui, moi !! Je m’en suis débarrassée au bout de dix ans (d’enfer)… Et j’étais exactement comme toi : cystites (des fois avec des fois sans bactéries), toujours des leucocytes, des mycoses à gogo, des antibio comme s’il en pleuvait…
            Si tu as la patience de lire ma petite prose ici ;-) https://cystiteetcompagnie.fr/index.php/2018/10/22/cystite-intersitielle-les-zebres-de-lurologue/ tu comprendras pourquoi il est si “facile” pour l’uro de te parler de CI plutôt que de chercher à t’aider vraiment (re-grrrrr). Et tu comprendras aussi pourquoi il y a tant de patients qui ont reçu un diagnostic de CI à tort et se débattent dans un marasme médical sans nom (pardon mais ça m’énerve grave) avec une maladie qu’ils n’ont pas au lieu de se concentrer sur leur vrai problème.
            Et c’est ce qui risque de t’arriver si tu te laisses convaincre que tu as une maladie rare et compliquée et que tu renonces à te prendre en charge avec des solutions simples pensant qu’elles ne serviront à rien.

            L’urologue veut me donner des antidépresseur pour bloquer le mal et je veux pas .
            Ben voyons !! No coment !!! (re-re-grrr)

            Oui je fais de la rééducation. J’ai coupé pleins de chose de mon alimentation j’ai vu hier une nutritionniste pour m’aider j’ai perdu 20 lbs avec toute ce stress et de mon mal être .
            Pas cool pour la perte de poids mais c’est super pour tout le reste ma belle ! Bravo, bravo, bravo ça ce sont des choses qui vont vraiment t’aider !!!

            Les produits que tu me parle est ce que c’est des antibiotiques ? J’ai tellement peur de prendre des antibiotiques ???
            Ah non pas du tout !! Les antibio( au cas où ça ne se soit pas vu hihihi) c’est pas trop mes potes LOL
            Ces produits sont des compléments alimentaires : zéro effet secondaires, zéro surdosage, zéro résistances, zéro interactions… 100% réussite !!!
            Lis un peu par ici si tu veux comprendre ce qu’est le D-mannose et en quoi il peut vraiment t’aider ;-) https://cystiteetcompagnie.fr/index.php/2018/03/30/d-mannose-amour/

            Encore des bises ma belle et à bientôt de te lire

          • Marie dit :

            Est ce que c’est possible de te laisser mon adresse courriel ? Et que personne le vois ?!
            J’ai peur de perdre la page avec des messages . J’ai pleins de questions . Je suis désoler je vais te bombarder mais j’ai tellement chercher des réponses à mes questions et personne me réponds .
            Toi aussi ils t’avaient parler de la CI ?
            Tous les Pages d’info que tu ma mi en liens je l’es es tous lu depuis longtemps lol et je l’es relis souvent lol

            Mon urologue m’a dit aussi que mes résultat était jamais très clair oui des bactéries mais jamais assez . Souvent aussi des bactéries de l flore vaginal qu’ils m’ont dit mais je trouve sa étrange pcq je suis les règle pour faire pipi dans le petit pot je suis rendue une pro !

          • GiGi dit :

            Oh que oui !!! On m’a parlé de CI, de faire des cystoscopies (j’ai toujours dit non), d’enlever la vessie, que c’était dans la tête… bref tout y est passé (en dix ans tu penses !).

            Si tes résultats ne sont « pas nets » alors tu as peut être une infection atypique (genre un Ureaplasme). C’est souvent le cas quand l’ECBU est « contaminé » à chaque fois (comme si on ne savait pas faire pipi dans un pot !!!) et qu’on a, en plus, des infections vaginales. As-tu déjà fait un prélèvement urétral ou un ECBU premier jet avec recherche des bactéries « bizarres » (ureaplasme, mycoplasmes…) ?

            Je suis désolée ma belle mais je ne laisse plus mon adresse perso depuis longtemps (dur dur à gérer tous les messages privés avec le boulot, la maison et la vie de famille ;-) ).
            Si tu veux, tu peux écrire ici : infofrance@deakos.com et demander un rdv téléphonique. Tu auras sans doute Mary au bout du fil et pourra lui réexpliquer ce dont on vient de parler et lui poser toutes tes questions.

        • Marie dit :

          Oui je comprends ,

          Non pas de prélèvement urétral personne veut en faire ils m’ont dit que si y y aurait eu une bactérie elle serait partie avec la tonne d’antibiotiques que j’ai pris !
          Je connais pas sa alors je dis rien …

          Avais tu les même symptômes que moi ?!! J’ai fais une infection urinaire il y a 10 ans et là en janvier …

          Mary travail là bas ? Moi je suis du Canada … pourquoi il existe pas c’est produit là ici lol

          • GiGi dit :

            Heu…. comment dire? … c’est pas si simple que ça !! Parce que si la bactérie est dans l’uretre et que c’est une « sale bête » (genre ureaplasme) tu peux prendre des médoc pendant des mois et des mois sans la déloger!! Pour bien te soigner il faut savoir exactement ce que tu as: si c’est E. coli c’est une chose mais si tu as un streptocoque B par exemple c’est une autre paire de manches… Et vus tes soucis vaginaux moi j’insisterais lourdement pour faire aussi cette vérification uretrale quand même.
            Surtout qu’entre infection uretrale (pas cool) et CI le choix est vite fait si tu vois ce que je veux dire ;-)

            Oui, Mary est dans les bureaux de Deakos (en Italie pas loin de chez moi :-) ). Si tu es au Canada ça ne devrait pas poser de problème car je crois qu’ils ont dejà servi des filles là-bas (mais je m’arrête là car je n’en sais pas plus). En tout cas leurs produits sont vraiment top donc si tu peux fair eun essaie fonces, tu ne le regretteras pas.

            Bizzz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif