Forum

Commande Deakos reç...
 

Commande Deakos reçue  

  RSS

Mylene
(@mylene)
New Member
Inscription: Il y a 5 mois
Posts: 2
21/01/2019 12:35  

Bonjour,

Rien de bien original ici...10 ans de cystites récidivantes, cystites post-coïtales toujours, donc variables selon ma vie perso (44 ans, divorcée, célibataire depuis 7 ans avec des débuts d'histoires bien complexifiées par ces foutues cystites). Je crois avoir tout essayé (antibiothérapie au long cours, homéopathie, ostéopathie, magnétiseur même !) et en avoir conclu que c'était psychique. Je suis tombée sur ce blog sur les conseils de ma soeur, embêtée pour la même raison que moi (on s'est même demandées s'il n'y avait pas un secret familial qu'on portait à notre façon ainsi). J'ai sauté le pas et commandé  Ausilium forte, ausilium NAC et ausilium crema. Investissement conséquent pour mes finances, et gros espoir de ma part, je dois l'avouer. 

Etant en période de célibat actuellement, je me pose la question : est-ce une bonne chose justement de démarrer le traitement maintenant, histoire de lutter contre le microfilm en période "repos"? 

Merci,

Mylène


Mary aime
Quote
Virna
(@virna)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 1 année
Posts: 12
22/01/2019 3:54  

Bonjour Mylene,

En commençant le traitement maintenant même en étant célibataire, tu te donnes toutes les chances de soigner ton terrain et d'être ainsi beaucoup plus sereine le jour où tu rencontreras quelqu'un.

Ausilium crema est plus particulièrement recommandé comme prévention lors des cystites post-coïtales, ou bien en cas de gênes des muqueuses vaginales (sécheresse par exemple).

Ausilium NAC se prend en cures de 15 jours, à raison d'1 flacon le matin et 1 le soir, et Ausilium forte 1 mesurette en milieu de journée.  La cure peut être reconduite le mois d'après, voire plus, si besoin.


Mary aime
RépondreQuote
Mylene
(@mylene)
New Member
Inscription: Il y a 5 mois
Posts: 2
22/01/2019 5:13  

Merci beaucoup pour ta réponse. 

Il va donc me falloir commander une autre boîte d'Ausilium NAC, j'avais bêtement pris une seule boîte. Et ensuite, zou, je m'occupe de mon terrain !


Mary aime
RépondreQuote
Mary
 Mary
(@mary)
Membre Admin
Inscription: Il y a 2 années
Posts: 98
23/01/2019 9:20  

Merci pour ce topic Mylène 🙂  et un grand merci à Verona pour sa réponse 🤩 .

Je me permets d’ajouter (avec les liens vers les articles intéressants pour vous) quelques points de réflexion concernant votre situation :

La cystite récidivante est une problématique soutenue par l'existence de facteurs prédiposants et précipitants.

Dans un cas comme le vôtre, le facteur précipitant est clairement identifié : rapports sexuels.

En revanche, le facteur prédiposant semble être un peu plus complexe puisque, s'il est vrai que l'existence d'un biofilm est toujours à suspecter lorsque la cystite devient récidivante, la disparition des cystites dès l’arrêt des rapports nous conduit à suspecter d’autres mécanismes sous-jacents de l’infection.

En effet, en présence d’un biofilm mature, si la période d’abstinence est de plus de 6 mois (période de latence maximale du biofilm estimée par notre microbiologiste), un épisode aigu devrait malgré tout se présenter. Puisque ce n’est pas votre expérience, il me semblerait utile d’investiguer, en parallèle de votre intervention actuelle (produits et posologies évoqués ci-dessus avec justesse 😉 ) au sujet de l’existence d’un éventuel autre facteur prédiposant à l’infection post-coïtale. Je pense en particulier à l’existence d’une dysbiose vaginale latente (peut être asymptomatique), à un terrain intestinal altéré ou encore à une hygiène intime trop agressive.

Il pourrait donc être pertinent de « profiter » de cette période d’abstinence pour pratiquer quelques examens : prélèvement vaginal, visite gynécologique, ECBU de contrôle (il est intéressant d’avoir une « photo » de la situation hors épisode aigu) et observation attentive du transit intestinal.

De tout cœur avec vous  ❤️ 


RépondreQuote
Share:
  
En travaux

Veuillez Connexion ou Inscription