Forum

en finir avec les m...
 

en finir avec les médicaments !  

  RSS

Finette
(@finette)
Active Member
Inscription: Il y a 3 mois
Posts: 5
11/01/2019 11:47  

Bonjour

Je viens de découvrir le site, très riche d'informations, et aussi la D-mannose. Vous pourriez sans doute me donner votre point de vue avisé. Voici mon expérience.

J'ai des problèmes urinaires réguliers depuis 1 an. Cela a débuté en janvier 2018 par des cystites abactériennes (pour lesquels mon médecin m'a prescris des antibiotiques). Comme j'avais des douleurs lombaires associées, j'ai passé un scanner qui a mis en évidence un problème de constipation. Après cela, quasiment chaque mois j'ai eu une infection urinaire (escherichia coli) et des cystites claires, sans oublier les mycoses vaginales régulières dues aux antibiotiques. Au bout de 6 mois, en plus des envies d'uriner toujours fréquentes (pour des quantités minimes), des brulures au bas ventre, je me suis aperçue que j'avais toujours un débit très faible en urinant, ainsi que des petites décharges électriques au niveau de l'urètre, bref un calvaire ! c'est jamais simple de décrire ses symptômes.

J'ai commencé à voir un urologue qui m'a pratiqué une cystoscopie, normale. J'ai testé l'urorec pour permettre de détendre l'urètre. Je n'ai pas vu de différence, mais le traitement était court. L'urologue a changé le traitement pour du lyrica. Je n'ai pas eu le courage de prendre correctement ce traitement pour lequel je faisais un blocage devant le nombre d'effets secondaires… Bref j'ai décidé de tout arrêter en septembre 2018, et seulement prendre des comprimés d'aroma celte urinaire. Et comme par magie les problèmes se sont largement arrangés : diminution des infections (le dernier Escherichia remonte à novembre) et des envies pressantes. A la demande de l'urologue j'ai quand même passé un bilan urodynamique en novembre, une véritable épreuve. Selon le médecin, mon débit n'est pas normal, ma vessie est acontractile, je ne la vide pas toujours correctement et cela génère des infections. L'urologue me demande de retenter le traitement urorec sur une plus longue période.

Aujourd'hui, il m'arrive encore d'avoir des sensations désagréables de décharge à l'urètre. Parfois je sens arriver les brulures et les envies pressantes, jusqu'à présent je doublais la dose d'aroma celte. Désormais, depuis quelques jours, j'ai choisi de stopper aroma celte et débuter ausilium fort matin et soir. Je complète avec D-Mannoro après les rapports (car dans ces situations, c'est les brulures urinaires assurées le lendemain) associé à Ausilium crema. 

Je ne sais pas si j'ai ciblé les bons remèdes, le choix est assez vaste en fait ! j'hésite vraiment à prendre Cistiquer, je ne voudrais pas abuser. Malgré la préconisation de l'urologue, je n'ai pas repris l'urorec. 

J'ajoute enfin que l'urologue m'a demandé de cessé la pratique du velo aquatique (que j'ai pratiqué très régulièrement il y a un an), cela pouvant être une raison des maux que je rencontre.

Voilà, pardonnez-moi pour ce long message. ce n'est pas simple d'expliquer ses problèmes, c'est assez "récent" pour moi ces soucis urinaires (un an après mon 2e accouchement en réalité). Je ne veux pas me résoudre à penser que ma vessie ne fonctionne plus correctement (le médecin m'a même parlé d'autosondage !! j'ai paniqué), je suis persuadée que je peux trouver la solution naturelle plus respectueuse de mon propre rythme. Je reste confiante.

Merci de m'avoir lu.


Quote
Virna
(@virna)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 11 mois
Posts: 12
18/01/2019 5:41  

Bienvenue Finette,

Le choix porté sur Ausilium Forte, D mannoro et Ausilium crema est très bon.  Bien respecter les modalités de prise (à distance des repas, 1 H avant ou 2 H après et uriner environ 1 H après la prise) J'aurais ajouté Ausilium NAC pour éradiquer le biofilm qui pourrait s'être formé.  Cistiquer est recommandé pour favoriser la régénération de l'épithélium de la vessie malmené suite aux cystites.  A voir si tu as des douleurs importantes ?

Ausilium Forte contient aussi un myorelaxant et un anti-inflammatoire naturel, il va bien aider la vessie à s'apaiser, et dès lors tes envies pressentes d'uriner seront sans doute moins présentes.

Je comprends très bien la panique engendrée par la probabilité d'effectuer des auto-sondages !

En prenant des doses prophylactiques de D mannose (1 dose la matin et 1 dose le soir), tu mets toutes les chances de ton côté pour éviter les cystites bactériennes.  Ceci est d'autant plus important si ta vessie ne se vide pas bien et qu'il reste un résidu. 

La pratique du vélo n'est pas recommandée aux personnes qui souffrent de douleurs périnéales.

Je rajouterais aussi de vérifier auprès d'une sage-femme ou d'une kiné spécialisée dans la rééducation du périnée si tu relâches bien ta vessie lors des mictions (au besoin quelques séances de rééducation peuvent être utiles).  Bien veiller aussi à avoir une posture détendue en vidant la vessie.


RépondreQuote
Finette
(@finette)
Active Member
Inscription: Il y a 3 mois
Posts: 5
19/01/2019 12:46  

Merci Verona pour votre réponse.

J'avais aussi pensé à Ausilium NAC depuis que j'ai lu l'article sur le biofilm que je ne connaissais pas du tout auparavant. Puis-je le prendre en même temps que Ausilium fort (matin et soir) ?

Concernant Cistiquer, ce n'est pas la douleur qui me fait aller vers ce produit mais plutôt la gène mictionnelle régulière (dysurie, miction saccadée, puissance du jet faible) et la possibilité d'un problème neurologique évoqué par l'urologue. Mais il ne faut peut-être pas multiplier les remèdes, et peut-être introduire progressivement les solutions ?

J'avais parlé à l'urologue de l'interet de revoir la sage femme pour la rééducation du périnée (elle date de l'automne 2016 après mon accouchement, technique manuelle), elle n'était pas vraiment favorable. Et lors du bilan urodynamique en novembre dernier, le médecin rééducateur m'a fait quelques tests au périnée et m'a dit qu'il n'y avait pas problème. Pour ce qui est d'être détendue en urinant, j'avoue être celle au travail qui passe le plus de temps sur les toilettes (vraiment, les autres filles sont de véritables éclairs, je suis toujours surprise de le constater).

J'ai une question sur la prise de ausilium fort. Je n'ai pas de souci le matin, je le prend a jeun après la toute première miction. Puis je petit déjeune environ 1 h après. C'est plus compliqué le soir, j'essaye de le prendre 2h après dîner (mais j'avoue que parfois dans cet interval il ya le chocolat du soir) et surtout il m'est arrivé de ne pas uriner 1h après. Quelles sont les conséquences de cette mauvaise utilisation ? Par contre j'ai commencé il y a une dizaine de jours et le transit est plus actif que d'habitude.

Enfin, il m'arrive souvent la nuit d'avoir l'impression d'une vessie hyper pleine…. et quand je vais uriner, outre la puissance du jet qui n'est pas top, souvent les quantités ne sont pas très importantes. Est-ce que la position couchée a un impact sur le besoin d'uriner ? j'ai remarqué que cela était fréquent une fois le cycle de sommeil passé.

Merci par avance,


RépondreQuote
Virna
(@virna)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 11 mois
Posts: 12
22/01/2019 3:48  

Finette, Ausilium NAC se prend en cure de 15 jours par mois, à raison d'1 flacon le matin et 1 le soir.  On complète en milieu de journée par une prise d'Ausilium forte.

Après la cure de 15 jours de NAC, on enchaîne avec 1 prise d'Ausilium forte le matin et 1 prise le soir.  La cure de NAC peut être renouvelée le mois d'après et plus en fonction des symptômes ressentis.

Si tu n'as pas particulièrement de douleurs, le Cistiquer n'est sans doute pas utile pour toi.

Concernant le souci avec la prise d'Ausilium Forte le soir, personnellement je le prends en fin d'après-midi (je ne prends pas de collation).

La recommandation d'aller uriner 1 H après la prise de D mannose résulte d'une étude faite c'est ainsi que l'efficacité est la meilleure.  On ne sait pas ce qui se passe si on attend plusieurs heures avec du D mannose dans la vessie.  Personnellement il m'arrive de laisser passer plus qu'1 heure après la prise et l'efficacité semble rester la même.

Chez certaines, le D mannose peut avoir un effet au niveau intestinal, surtout lors de prises plus nombreuses.  Dans ce cas, on recommande plutôt la prise de D mannoro (par voie sublinguale) car elle court-circuite l'action au niveau des intestins.

La sensation de ne plus pouvoir bien uriner lorsque la vessie est très pleine est courante.  Dans ce cas, tu peux simplement uriner sans forcer puis généralement 30 à 1 H après l'envie revient et tu peux alors vider ta vessie.  Chez certaines, l'envie d'uriner n'est pas très nette alors que pourtant la vessie est pleine.  Ne pas hésiter à se présenter régulièrement aux toilettes.  Pour ma part, je suis un peu dans le même cas que toi et sur recommandation de l'urologue, j'y vais toutes les 2 à 3 heures, mais je bois beaucoup pour éviter les urines acides et concentrées.

Je t'invite à lire cet article au cas où tu ne l'aurais pas encore vu http://cystiteetcompagnie.fr/index.php/2018/12/21/savez-vous-faire-pipi/


RépondreQuote
Share:
  
En travaux

Veuillez Connexion ou Inscription