Message Icon
Adresse E-Mail
Infofrance@deakos.com
Phone Icon
Numéro de téléphone
+39 0187 575150

Produits Deakos : Schémas Posologiques Types

Préambule
Les troubles uro-gynécologiques récidivants (tels que infection urinaire, cystite abactérienne, altération de la flore vaginale, mycose, vaginose, inflammation) sont des problématiques multifactorielles. Leur prise en charge doit donc toujours tenir compte d’une multitude de critères qui varient en fonction du sujet. Pour cette raison il n’existe pas de réponse “universelle” ou “standardisée” pour prévenir et faire face efficacement à ces troubles, mais plutôt des approches personnalisées, construites “sur mesure” pour soi même en fonction de la problématique, sa nature, son ancienneté, sa chronicité et les facteurs de risque (facteurs prédisposants et précipitants) qui lui permettent d’exister et perdurer.
Toutefois, et espérant bien faire, je me suis efforcée dans ce document de fournir quelques pistes de schémas posologiques “types” pour les situations les plus fréquentes et les moins complexes. Pour rendre son utilisation la plus simple possible, ce guide se présente comme un arbre décisionnel formé des différentes questions afin d’aboutir à la stratégie la plus proche de vos besoins. Bien évidemment ce guide n’a pas pour vocation de se substituer à un avis médical et ne remplace pas un conseil personnalisé, j’espère malgré tout qu’il pourra être utile.

CHAPITRE I
Troubles urologiques

Cystite bactérienne

1. Non récidivante (< 4 épisodes aigus par an)

-> Phase aigue = Solution “Cystite aiguë”

  • D-MannOro : 1 sachet dès les premiers symptômes et à chaque “pic” symptomatique
  • Ausilium NAC : 1 flacon, matin et soir, loin des repas
  • Ausilium 20 PLUS : 1 sachet, milieu de journée, loin des repas
  • HE Origan + : 1 capsule, 3 fois par jour, aux repas

-> Prévention

2. Récidivante (> 4 épisodes aigus par an) depuis moins de 12 mois

-> Un premier cycle de 15 jour avec :

-> Une phase de maintien / prévention successive avec :

  • Ausilium 20 PLUS ou Ausilium Forte : 1 sachet/mesurette, 1 à 3 fois par jour, loin des repas + mesures préventives adaptées aux facteurs de risque

3. Récidivante (> 4 épisodes aigus par an) depuis plus de 12 mois

-> Un premier cycle de 15 jour avec :

-> Une phase de maintien / prévention successive de 4 semaine avec :

Mesures préventives à associer aux schémas “bases” ci-dessus:

a. Si la cystite est post-coïtale
Ausilium Crema : 1 application avant chaque rapport et, si nécessaire, après
D-MannOro : 1 sachet, après chaque rapport

b. Si la cystite est liée à des troubles du transit ou si vous avez eu recours à de nombreuses thérapies antibiotiques
Deaflor : 1 comprimé, midi et soir, au début des repas

c. Si la cystites est liée la pré-ménopause ou ménopause
Ausilium Lavanda : 1 application par semaine
Ausilium Crema : 1 application au coucher, minimum 2 fois par semaine (posologie à évaluer selon le besoin)

4. Si la cystite est associée à des troubles gynécologiques => voir chapitre II ci-dessous

Cystite abactérienne
NB : La cystite abactérienne étant extrement variable, les schémas ci-dessous sont des “bases” à adapter.

1. Non chronique (la symptomatologie évolue par épisodes dissociés)

a. Associée à des épisodes bactériens

-> Un premier cycle de 15 jour avec :

  • Ausilium NAC : 1 flacon, matin et soir, loin des repas
  • Ausilium 20 PLUS : 1 sachet, milieu de journée, loin des repas
  • Cistiquer : 1 comprimé, midi et soir, loin des repas (prise compatible avec Ausilium)

-> Une phase de maintien / prévention successive de 4 semaine avec :

  • Ausilium NAC : 1 flacon par jour, loin des repas
  • Ausilium Forte : 1 mesurette, 1 à 3 fois par jour, loin des repas
  • Cistiquer : 1 comprimé, midi et soir, loin des repas (prise compatible avec Ausilium)

b. Non associée à des épisodes bactériens

-> Un premier cycle de 1 mois avec :

  • Ausilium Forte : 1 mesurette, 2 à 3 fois par jour, loin des repas
  • Cistiquer : 1 comprimé, midi et soir, loin des repas (prise compatible avec Ausilium)

2. Chronique (la douleur est présente, plus ou moins fort, tous les jours sur de longues périodes)

a. Associée à des épisodes bactériens

-> Un premier cycle de 1 à 2 mois avec :

  • Ausilium NAC : 1 flacon par jour, loin des repas
  • Ausilium Forte : 1 mesurette, 1 à 3 fois par jour, loin des repas
  • Cistiquer : 1 comprimé, midi et soir, loin des repas (prise compatible avec Ausilium)
  • Dimannart : 1 sachet, 1 jour sur 2
  • +/- Pealen (selon les cas) : 1 comprimé par jour

b. Non associée à des épisodes bactériens

-> Un premier cycle de 1 à 2 mois avec :

  • Ausilium Forte : 1 mesurette, 1 à 3 fois par jour, loin des repas
  • Cistiquer : 1 comprimé, midi et soir, loin des repas (prise compatible avec Ausilium); 1 jour sur 2 en alternance avec Alaquer
  • Alaquer : 1 comprimé, midi et soir, loin des repas (prise compatible avec Ausilium); 1 jour sur 2 en alternance avec Cistiquer
  • Pealen : 1 comprimé par jour
  • Pealen Crema : 1 application, sur la zone douloureuse, “au besoin”

 

CHAPITRE II
Troubles gynécologiques

Vaginite

1. Inflammation sans cause infectieuse ni altération de la flore de Döderlein

a. Absence d’éléments en faveur de troubles myofasciaux ou neuropathiques

-> Un cycle de 1 à 4 semaines (durée à définir au cas par cas) avec :

  • Benefit Q : 1 comprimé par jour (prise compatible avec Ausilium)
  • Ausilium Lavanda : 1 application, 2 fois par semaine
  • Ausilium Crema : 1 application, 1 à 2 fois par jour + au moment des rapports

b. Présence d’éléments en faveur de troubles myofasciaux ou neuropathiques

-> Un cycle de 1 mois avec :

  • Pealen : 1 comprimé par jour, loin des repas
  • Alaquer : 1 comprimé par jour, loin des repas
  • D-Magnesio : 1 mesurette rase par jour, au moment du repas
  • Ausilium Lavanda : 1 application par semaine
  • Pealen Crema : 1 application “au besoin”, en cas de brulure, picotement, démangeaison…
  • Ausilium Crema : 1 application au moment des rapports

2. Inflammation avec causes infectieuse ou dysbiose
Voir ci-après.

Dysbiose vaginale / Raréfaction ou absence de la flore

Femme fertiles

-> Un premier cycle de 7 jours avec :

+ mesures spécifiques à définir au cas par cas selon les causes de la dysbiose

-> Une phase successive de 4 semaines avec :

  • Lenicand : 1 comprimé, 2 fois par jour, au début des repas
  • Ausilium Lavanda : 1 application par semaine + le lendemain de la fin des menstruations
  • Ausilium Flora : 1 application par jour, les 7 jours suivants la fin des menstruations
  • Ausilium Crema : 1 application par jour “au besoin” (après Ausilium Lavanda ou avec Ausilium Flora)

+ mesures spécifiques à définir au cas par cas selon les causes de la dysbiose

Associée à la pré-ménopause ou ménopause

-> Un premier cycle de 7 jours avec :

-> Une phase successive de 4 semaines avec :

  • Lenicand : 1 comprimé, 2 fois par jour, au début des repas
  • Ausilium Lavanda : 1 application par semaine
  • Ausilium Flora : 1 application par jour, les 7 premiers jours du mois
  • Ausilium Crema : 1 application par jour “au besoin” (après Ausilium Lavanda ou avec Ausilium Flora)

Mycose

1. Aigue

-> Un cycle de 15 jours avec :

2. Récidivante

-> Un cycle de 7 jours avec :

-> Une phase de maintien successive de 4 semaines :

Vaginose bactérienne

Ici le schéma posologique est identique quelque soit la nature de la problématique (aigu ou récidivante) et le germe en cause:

-> Un premier cycle de 15 jours avec :

*Exemple : J1 : Ausilium Lavanda ; J2 : Lubrigyn ; J3 : Ausilium Flora ; J4 : Ausilium Lavanda ; J5 : Lubrigyn ; J6 : Ausilium Flora ; J7 : rien

-> Une phase de maintien / prévention successive de 4 semaines avec :

  • Benefit Q : 1 comprimé par jour
  • Ausilium Lavanda : 2 applications par semaine + 1 application après le dernier jours des menstruations
  • Ausilium Crema : 1 application, 1 jour sur 2 ou moins selon le besoin
  • Ausilium Flora : 1 comprimé vaginal, au coucher, les 7 jours suivants chaque menstruation
  • Lenicand : 1 comprimé, midi et soir, aux repas

-> En parallèle de ces mesures, une intervention ciblée avec :

  • Ausilium Crema : 1 application avant chaque rapport et, si nécessaire, après
  • Ausilium Mousse : pour toutes les toilettes intimes (pour vous et votre partenaire)

14 Comments

  • Ing
    21 août 2023

    Bonjour je me permets de poster .
    Étant en état de crise, et abandonnée par le corps médical, est il possible de contacter une personne pour un avis prise en charge par les produits Deakos. Tout en sachant que j’ai déjà contacté via mail le service deakos et n’ai pas de réponse; Merci de tout coeur.

    Reply
    • Mary
      1 septembre 2023

      Bonjour Ing
      Tellement triste de ne pas avoir vu votre message plus tôt. Il me semble pourtant avoir répondu à votre mail il y a une semaine environ…
      Pour joindre Deakos vous avez:
      – le mail: infofrance@deakos.com
      – le numéro de téléphone du bureau : 0039 0187 575150
      – le contact WhatsApp 0039 328 119 9299

      De tout coeur avec vous ❤

      Reply
  • Carole
    26 décembre 2022

    Bonjour,
    Je fais des cystites récurrentes post-coïtales depuis plus de 2 ans. En ce moment après chaque rapport. Je deviens résistante aux antibiotiques et par conséquent j’ai peur d’avoir un rapport car je fais également de plus en plus d’allergies aux antibiotiques. Je ne sais pas comment m’en sortir. Pourtant j’ai 43 ans et avant mon nouveau compagnon avec lequel je suis depuis 2 ans 1/2, je n’ai jamais eu de problèmes. J’ai testé d-mannose, extrait de pepin de pamplemousse oralement, le produit Precyst également et pour finir je viens de faire une cure de lactobacilles par voie vaginale. Mais j’ai peur de refaire une infection encore et de ne pas pouvoir être soignée correctement. Du coup, j évite et on en souffre.
    Je précise que j applique déjà tous les conseils (pipi et toilette légère après rapport, s essuyer devant derrière, lubrifiant à l eau, rapport doux, boire 2 litres d eau par jour, aller aux toilettes très régulièrement etc).
    Pourriez-vous me donner des conseils s’il vous plaît ?
    Merci beaucoup.

    Reply
    • Mary
      12 janvier 2023

      Merci pour ce commentaire Carole et navrée pour cette réponse bien tardive face à une problématique qui impact fortement votre vie de couple et (sans doute) votre moral.

      1) La cystite post-coïtale est, dans tous les cas, l’arbre qui cache la forêt puisque :
      – le rapport pénétratif est identifié comme le facteur précipitant
      – mais la cystite est la résultante d’une série de facteurs de risque en amont qui prédisposent le terrain de telle sorte que le rapport fasse basculer une situation latente vers un épisode aigu

      https://cystiteetcompagnie.fr/index.php/2018/11/09/mecanismes-de-la-cystite-post-coitale-et-pistes-de-prevention/

      -> Pour combattre la cystite post-coïtale de manière efficace il est donc impératif de chercher à en comprendre les causes dans leur ensemble -> par exemples: existe-t-il une dysbiose vaginale (prélèvement vaginal a effectuer) ? y a-t-il des troubles du transit ou une dysbiose intestinale ? votre étant de santé dans son ensemble est-il bon (thérapies en cours, état des défenses immunitaires, fonctionnalité thyroïdienne, pathologies à charge du plancher pelvien, endométriose, contracture…)? quel est votre statut homonal (pré-ménopause, contraception…)?
      C’est sur la base de cette analyse préliminaire qu’il est possible de définir une statégie préventive personnalisée adaptée qui prenne en compte et charge TOUS les facteurs de risque et donc ne se focalise pas uniquement sur les gestes au moment du rapport.
      Précisons que cette démarche globale aide également beaucoup du point de vue “mentale” à ne pas diaboliser la sexualité et la vivre au mieux 😉

      2) Dans la mesure où vous avez développé de multiples résistances et où votre problématique est désormais chronique, il y (malheureusement) très probable que vous soyez concernée par la présence de biofilms pathogènes vésicaux. Dans ces circonstance, les thérapies antibiotiques multiples et/ou prolongées sont une approche inefficace car elles permettent d’éliminer les germes uropathogènes qui se trouvent en dehors des biofilms mais n’ont pas d’action sur les cellules persistantes qui se trouvent à l’intérieur et qui, une fois terminé le traitement, reprennent leur prolifération pour coloniser à nouveau la vessie (et developpent plus facilement des résistances au fil des thérapies successives).
      https://cystiteetcompagnie.fr/index.php/2018/03/30/biofilm-scenario-de-guerre/

      -> Dans l’optique d’une prise en charge personnalisée naturelle, il serait donc plus qu’opportun de mettre en place une approche visant à désagréger et éliminer ces biofilms pour éradiquer le foyer infectieux latent (ce qui permettra également de récupérer de la sensibilité aux antibiotiques).

      Je me suis permise d’enrichir ma réponse avec deux liens vers des articles dont je vous conseille la lecture.

      Pour recevoir un conseil complet avec un schéma posologique “sur-mesure”, vous pouvez écrire à : infofrance@deakos.com

      De tout coeur avec vous ❤

      Reply
  • Bichette
    27 novembre 2022

    Bonjour
    J’ai une CI ,qu’elle est la différence entre Ausilium Forte , Ausilium 20 et Ausilium NAC merci

    Reply
    • Coco
      7 décembre 2022

      Chère Bichette, bonjour et un grand merci pour cette question.

      Il est ici fondamental de distinguer en premier lieu:
      1) La CI = cystite interstitielle qui se caractérise par la présence de lésions (ulcérations) de la paroi vésicale (visibles à la cystoscopie) et est associée à une symptomatologie différente de la vôtre -> sensation de brulure, gêne ou douleur / pression vésicale au remplissage avec un soulagement à la miction et donc une fréquence et urgence mictionnelle significatives de jour comme de nuit.
      https://cystiteetcompagnie.fr/index.php/2019/08/07/le-syndrome-de-la-vessie-douloureuse-svd-en-2019/
      2) L’inflammation des muqueuses (urètro-vésicale et vulvo-vaginale) qui est une problématique liée non pas à des dommages des tissus mais à la mise en place de processus inflammatoires suite à des aggressions mécaniques et chimiques répétées (infections et thérapies dans votre cas particulier):
      – cystite abactérienne
      https://cystiteetcompagnie.fr/…/31/cystite-sans-bacterie/

      – vaginite
      https://cystiteetcompagnie.fr/index.php/2018/08/13/748/
      Dans une telle situation, ce qui semble être le cas pour vous, la symptomatologie est plutôt de type brulure et décrite comme une gêne ou un pincement.
      https://cystiteetcompagnie.fr/index.php/2020/03/23/role-de-lhistamine-dans-les-inflammations-chroniques/
      A ceci peuvent s’associer des contractures musculaires qui sont, dans un premier temps, la résultante de la gêne (cherchant à se protéger contre la douleur, le corps adopte des postures antalgiques) et deviennent progressivement un facteur de chronicisation des troubles créant un effet “cercle vicieux” : inflammation -> douleur -> contracture -> augmentation de l’inflammation.
      https://cystiteetcompagnie.fr/index.php/2019/05/23/la-contracture-pelvienne/
      Face à une situation comme la vôtre, il serait donc opportun d’agir sur plusieurs fronts pour:
      -> Plaquer l’inflammation et réduire la symptomatologie
      -> Restaurer et soutenir l’équilibre de la flore vulvo-vaginale
      Sur ce dernier point on peut d’ailleurs commenter en supposant que la mycose a été une conséquence des premières prises antibiotiques .

      Conceranant votre question sur les différents produits cités :

      -> Ausilium NAC

      Ausilium NAC est un complément alimentaire prêt à l’emploi qui se présente sous forme liquide en flacon monodose de 10ml. Sa prise ne nécessite ni eau ni préparation spécifique mais vous pouvez choisir de diluer le flacon dans un verre d’eau.
      Ausilium NAC est formulé spécifiquement pour lutter contre les cystites récidivantes dans lesquelles est impliqué un biofilm bactérien. Ce mucus, fabriqué par les bactéries pathogènes, a deux actions:
      – servir de “carapace” aux germes pour les protéger contre les défenses immunitaires physiologiques et contre les traitements antibiotiques (les rendant ainsi inefficaces)
      – relâcher périodiquement des germes pathogènes dans la vessie, créant ainsi de nouvelles infections urinaires
      La présence d’un biofilm peut donc donner l’impression de faire des cystites récidivantes quand, en réalité, il s’agit de la même infection qui se représente cycliquement.
      De plus, le biofilm rend les thérapies antibiotiques inefficaces et favorise la proliférations de bactéries toujours plus résistantes.

      Ausilium NAC contient:
      -de la N-Acétylcystéine qui va agir sur le biofilm en provoquant sa dissolution
      – du D-Mannose qui va :
      1) agir sur les bactéries pathogènes libérées dans la vessie lors de la dissolution du biofilm. Il va aller se lier avec leurs lectines (petits hameçons qui leurs permettent d’adhérer à la muqueuse vésicale) pour inhiber leur adhésion à la muqueuse vésicale. Le complexe bactérie/d-mannose sera ensuite simplement expulsé vers le milieu extérieur avec le flux urinaire
      2) agir sur la muqueuse vésicale en créant un film protecteur à sa surface luttant ainsi contre l’inflammation et favorisant la réépithélisation

      En général, nous conseillons un cycle de première intention de 15 jours avec Ausilium NAC à raison de 2 prises par jour (matin et soir) à distance des repas.
      Si un épisode aigu devait se représenter par la suite, il est plus prudent de renouveler ce cycle.

      -> Ausilium 20 et Ausilium Forte

      Il est vrai que Ausilium 20 et Ausilium Forte sont deux produits qui se ressemblent et peuvent être, au besoin, interchangeables.

      Voici quelques éléments qui vous permettront de cibler au mieux lequel des deux vous convient:

      – Ausilium 20 et Ausilium Forte contiennent tous les deux de la Morinda citrifolia. Ce principe actif a une grande importance en raison de son action fortement anti-inflammatoire et immunostimulante qui va agir sur la muqueuse vésicale pour diminuer la symptomatologie douloureuse liée à l’inflammation et qui va stimuler les défenses immunitaire physiologique.

      – Ausilium 20 contient du D-Mannose à raison de 500mg par sachet. Ausilium Forte a une plus grande concentration en D-Mannose ce qui permet d’affronter plus efficacement les épisodes au cours desquels la concentration bactérienne est importante.
      – Le principe actif alcalinisant contenu dans Ausilium 20 (sodium bicarbonate) est différent de celui de Ausilium Forte (magnésium stéarate). Cependant, les deux présentent la même efficacité d’action sur le pH urinaire.

      – Ausilium Forte est préférable en cas d’hypertension. Ausilium 20 peut malgré tout être pris par des personnes hypertendues sur de brèves périodes.

      – Ausilium Forte contient également un myorelaxant naturel pour une action bénéfique sur les douleurs liées aux contractures pelviennes.

      – Ausilium 20 est en sachet ce qui permet de l’emporter avec soi plus facilement pour une prise la plus proche possible des premiers symptômes de cystite. Cet aspect est important car la rapidité d’action est un facteur déterminant dans la résolution d’une cystite débutante.

      – Ausilium Forte est en pot de 150 ou 300g (avec doseur fournit) et offre donc un excellent rapport quantité-prix.

      L’ensemble de ces objectifs peut être transposé sous forme de schéma posologique si vous le souhaitez. Pour cela, je vous invite à contacter: infofrance@deakos.com afin de recevoir un conseil personnalisé et détaillé complet.

      En espérant avoir été utile je reste à disposition,
      Coco

      Reply
  • Bichette
    1 novembre 2022

    Bonjour,
    Tout ceci me semble très intéressant mais très complexe, dans quelle catégorie suis-je , je ne sais pas , ma CI dure depuis des années , je suis un peu perdue , expliquer son problème est trop compliqué et sera incomplet . J’aimerais pouvoir dialoguer avec une personne qui pourra me guider . Depuis des années j’essaye des tonnes de compléments alimentaires qui sont inutiles et qui me goûtent une fortune ..
    Merci pour votre aide .

    Reply
    • Mary
      2 novembre 2022

      Merci pour ce commentaire Bichette et bien triste pour vous 🙁

      Bien que cet article tente de fournir des solutions “standards” avec des schémas posologiques “clé en main” pour les situations les plus courantes; rien ne vaut un conseil personnalisé et une stratégie construite sur la base de votre cas particulier, ses spécificités et détails.
      Pour cette raison, nous proposons également des entretiens téléphoniques individuels (d’une durée de 30 minutes environ, gratuits et sans engagement aucun) que vous pouvez fixer en écrivant à : infofrance@deakos.com

      De manière générale et grossière, la CI est une pathologie dans laquelle les troubles urinaires sont associés à:
      – absence de germes dans les urines
      – altérations profonde de l’urothélium vésical (endomagement de la couche des GAS en particulier)
      Dans ce type de situations, les produits indiqués et recommandés sont: Ausilium Forte, Cistiquer, Dimannart, Pealen (comprimés et crème) +/- Ausilium Crema
      NB. bien entendu, la sélection des principes actifs et dosages parmi cette liste doit être adaptée au cas par cas 😉

      De tout coeur avec vous ❤

      Reply
  • Elle-marocaine
    9 avril 2022

    Bonjour ou je peux avoir ausilium forte au maroc

    Reply
    • Mary
      11 avril 2022

      Bonjour et merci pour ce commentaire 🙂
      Les produits Deakos sont expédiés partout en Europe et au Canada.
      pour ce qui concerne le Maroc, nous avons de nombreux clients dans ce pays qui, pour des questions de frais de port et de douane, font expédier leur colis chez un parent ou ami en Europe; lequel leur renvoie successivement les produits (de particulier à particulier).
      Je vous invite à contacter le bureau pour de plus amples informations: infofrance@deakos.com

      De tout cœur avec vous ❤

      Reply
  • PETIT
    23 novembre 2021

    Bonjour
    Je fais partie des “messieurs” concernés par les soucis d’infection urinaire.
    En l’espèce, je suis paraplégique avec des soucis récurrents d’i.u. liés à la présence d’une sonde urinaire à demeure pour l’évacuation des urines.
    Je souhaitais juste réagir sur un protocole qui comprend la prise d’huile essentielle d’origan.
    Ce puissant antibactérien peut présenter des contre indications ( par exemple femmes enceintes, femmes allaitantes )
    L’huile essentielle d’origan fluidifie aussi le sang ( expérience personnelle).
    Peut être serait-il opportun d’attirer l’attention des personnes concernées sur les précautions à prendre concernant le recours aux huiles essentielles en général et à celle d’origan en particulier.

    Reply
    • Coco
      26 novembre 2021

      Chère Petit ,
      nous vous remercions énormément pour votre retour ainsi que pour expérience concernant l’huile d’origan et nous vous communiquons que votre commentaire restera bien visible sur le blog.
      Au même temps nous vous anticipons que nous sommes justement en train de rédiger un nouvel article dont le sujet principal couvrira le sujet des huiles essentielles, à ce titre nous serions ravis de collecter votre expérience en tant de contributeur pour sa rédaction.
      En attendant un retour de votre part,
      Nous vous remercions,
      Coco

      Reply
      • PETIT
        2 décembre 2021

        Bonjour Coco,

        Si je peux vous aider concernant les huiles essentielles et leur utilisation, c’est bien volontiers que je le ferai.
        Est-il possible d’échanger ailleurs que sur le site (adresse mail perso où je pourrai vous écrire et vous téléphoner si cela peut être utile) ?
        Respect de la confidentialité assurée.
        Bien cordialement

        Reply
        • Coco
          2 décembre 2021

          Chère Petit,
          merci beaucoup pour votre réponse rapide.
          Absolument,nous serons heureux d’avoir un retour de votre part concernant votre expérience et votre connaissance sur les huiles essentiels.
          Nous vous communiquons notre adresse mail ci-dessous :
          infofrance@deakos.com., où vous pourriez nous faire part de vos commentaires personnels sur le sujet.

          En espérant avoir été utile je reste à disposition,
          Coco

          Reply

Laisser un commentaire