Evaluation du plancher pelvien, bilan pelvi-périnéal : pour qui ? pourquoi ? comment ?

« Bonjour à toutes j’aimerais avoir des retours de femmes qui ont consulté une sagefemme ou kinésithérapeute spécialisé du plancher pelvien. J’ai des cystites à répétition depuis plusieurs années maintenant et toujours cette gêne à l’urètre même quand je ne suis pas en IU comme si j’étais contractée. En lisant les articles du blog sur le Syndrome Vulvo-Vestibulaire et la Contracture Pelvienne j’ai donc pensé à ça… Il faut que je prenne rdv avec une sagefemme spécialisée dans ça ou elles le font toute ? Comment ça se passe ? Merci 🙏 »

Question posée sur le groupe Facebook « Cystite récidivante »

Pour qui ?

Une évaluation du plancher pelvien peut être proposée à toute personne souffrant de troubles pelviens chroniques (depuis plus de 6 mois) et a pour principal objectif de dépister et prévenir d’éventuelles altérations musculaires ou nerveuses du périnée.

Pourquoi ?

L’évaluation du plancher pelvien (ou bilan pelvi-périnéal) est une étape importante dans le parcours diagnostic du patient atteints de troubles pelviens (de tous ordres) chroniques car il permet de faire le point, au-delà de l’éventuelle composante infectieuse et/ou inflammatoire de ces troubles, sur la possible implication d’une composante :

  • Musculaire : Altération de la normale fonctionnalité d’un ou plusieurs des faisceaux musculaires du périnée.
  • Neurologique : Altération de la transmission du message nerveux entre terminaisons nerveuses et cerveau.

NB : il est fondamental ici de préciser que ces deux composantes peuvent être individuellement ou simultanément altérées. En d’autres termes, une problématique musculaire peut exister sans altération neurologique et vice et versa ; mais il est également possible d’être face à une situation où conduction du message nerveux et fonctionnalité musculaire sont tous les deux altérés.

Comment ?

La consultation d’un spécialiste du plancher pelvien (kinésithérapeute ou sagefemme) se fait, idéalement, sur prescription médicale et se déroule de la manière suivante :

-> Choix d’un praticien formé et spécialisé du plancher pelvien

-> Visite de bilan initiale (en une seule ou plusieurs fois selon le cas et le professionnel) au cours de laquelle le praticien va effectuer une évaluation et un dépistage de :

– La tonicité pelvi-périnéale = composante musculaire

– Le syndrome vulvo-vestibulaire (vulvodynie et vestibulite) = composante neurologique

Concrètement

L’évaluation du tonus musculaire se fait au travers un 1er examen interne (un peu comme un gynécologue) pour tester la souplesse des tissus, s’il y a des différences côté gauche / côté droit par exemple, puis un test avec une sonde ou manuel où on va mesurer la force, vitesse et coordination de la contraction et du relâchement des muscles.

Le dépistage du syndrome vulvo-vestibulaire sous ses différentes formes est extrêment bien décrit ici ;-)

-> En fonction des résultats de ces premières évaluations, c’est le thérapeute lui-même qui vous proposera (si elle est nécessaire) une prise en charge adaptée qui s’appuiera normalement sur la mise en place de :

– Séances au cabinet

Il est ici très important de préciser que l’emploi d’une sonde vaginale est utile mais n’est pas indispensable (l’occultation et les manipulations manuelle/digitale étant parfois préférables) en cas de problématique musculaire ou neurologique.

La sonde, lorsqu’utilisée, aura alors différentes fonctions car elle pourra faire « travailler » les muscles (problématique musculaire) ou bien, simplement, envoyer des ondes dont la fréquence est très différentes agissant sur les terminaisons nerveuses (problématique neurologique).

Dans tous les cas, le recours à un appareil NE DOIT PAS constituer 100% de la prise en charge qui doit également prévoir des exercices (type gym au sol ;-) ) et massages pour être complète.

– Séances à domicile

L’accompagnement au cabinet doit impérativement se être prolongé par des « exercices » quotidiens, à nouveau avec ou sans sonde (avec un appareil qui peut être acheté ou loué dans ce cas-là). Ces exercices sont à définir avec le praticien qui vous suit et qui, souvent, doit être sollicité à ce propos puisque par manque de temps ou d’habitude il est fréquent qu’il ne propose pas spontanément ce complément de prise en charge, pourtant très important.

Attention : les exercices visant à une intervention musculaire sont à adapter au cas par cas. En particulier, face à une problématique d’hypertonicité du plancher pelvien (contracture) il est contre-indiqué de pratiquer les exercices de renforcement habituellement proposés en post-partum. Au contraire, on cherchera à obtenir un relâchement de la musculature au travers une intervention adaptée.

=> En savoir plus sur la prise en charge et les techniques thérapeutiques en cas de dysfonctionnements musculaires du plancher plevien ici ;-)

Pour toutes ces raisons, je conseille vivement de consulter plutôt une sagefemme dont la formation et approche du plancher pelvien est plus complète et tient compte à la fois de la musculature et le l’innervation (le kiné, même très bien formé, restant majoritairement sur un travail axé sur la composante musculaire).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif