Message Icon
Adresse E-Mail
Infofrance@deakos.com
Phone Icon
Numéro de téléphone
+39 0187 575150

Epilation du maillot, poils pubiens et cystite

Il y a quelques temps, suite à des échanges sur le groupe Facebook “Cystite récidivante”, cet article avait vu le jour. Je le partage aujourd’hui sur notre blog pour une meilleure visibilité par tous 😉
Concernant l’utilité / la dangerosité des poils pubiens
Ici la réponse est sans aucun doute : UTILES !
Au-delà de leur capacité à limiter l’arrivée des pathogènes au contact direct avec la muqueuse vulvaire et vaginale, les poils pubiens assurent également une protection de la zone génitale contre les agressions mécaniques (frottements de vêtements et sousvêtements, frottements lors de la pénétration au cours des rapports…etc).
Il est donc particulièrement conseillé de conserver ce « coussin » protecteur lorsque la problématique de la cystite a évolué vers un trouble névralgique ou une inflammation étendue aux muqueuses externes et au méat urinaire.
De nombreuses études rappellent et soulignent également les actions de « défenses » assurées par les poils pubiens : barrière mécanique et biologique contre les agents pathogènes provenant du milieu extérieur. Il faut toutefois modérer cette action en se posant une question fondamentale : quel(s) est(sont) le(s) facteur(s) précipitant(s) de mes épisodes aigus de cystites ?
Si vos cystites sont bactériennes et se produisent par « remontée » (= les germes uropathogènes arrivent dans la vessie au travers une remontée de l’urètre), alors garder vos poils pubiens est plus que jamais indiqué.
On peut citer ici des situations comme celles de la cystite post :

Concernant l’épilation
Une chose est certaine : toutes les méthodes qui contribuent à ôter les poils causent des microlésions aux muqueuses. Ces microlésions sont autant de « nids » potentiels pour les germes uropathogènes qui vont, par la suite, pouvoir remonter jusqu’à la vessie (au cours d’un rapport sexuel ou non) pour causer une nouvelle cystite aigue.
Ici, le fait de vouloir se débarrasser de ses poils n’est pas à remettre en cause (c’est un choix, une mode, une envie ou un besoin), il s’agit simplement de la faire sans mettre à risque ses muqueuses 🙂
Pour cela, l’application d’une crème ad hoc après le rasage ou l’épilation sera suffisante pour :

  • apaiser les muqueuses, calmer l’inflammation
  • faciliter et accélérer la guérison / cicatrisation des microlésions
  • neutraliser l’action uropathogène des germes

Je conseille donc à celles qui voient un lien entre épilation / rasage et cystite d’essayer une application de Ausilium Crema 1 à 2 fois après le rasage.

Laisser un commentaire