Endométriose et approches naturelles

L’endométriose est une maladie inflammatoire chronique encore peu connue. Souvent, les patientes atteintes de cette pathologie ont besoin d’entreprendre un parcours mêlant la prise en charge médicale, un régime alimentaire adapté et des approches naturelles que cet article se propose de détailler.

1. Compléments alimentaires

L’usage et la consommation de compléments alimentaires est à la fois une « mode » et une nécessité; d’autant plus dans des problématiques chroniques pour lesquelles la médecine moderne n’apporte pas de réponses globale ou bien pour co-adjuver les thérapies standards proposées et potentialiser leur bénéficies.

Dans tous les cas, le recours à des compléments alimentaires, bien que ceux-ci soient en vente libre, n’est jamais anodin et devrait se faire sous la surveillance et les recommandations d’un professionnel de santé en capacité d’évaluer la pertinence et l’intérêt du/des compléments pour le sujet (en tenant compte donc également de son dossier médical, ses antécédents, ses thérapies encours…).

Lorsque l’on parle plus précisément de supplémentation en cas d’endométriose il est de bon ton de rappeler que « less is more » -> mieux vaut peu mais bien choisis que beaucoup et contre-productifs ou, dit autrement encore, « le trop c’est l’ennemi du bien » ;-)

Dans cette optique, voici quelques recommandations pour le choix de principes actifs utiles et adaptés, puisqu’ils semblent avoir des effets positifs contre la maladie, en cas d’endométriose:

Oméga 3 et Oméga 6

Ce sont des acides gras polyinsaturés essentiels utiles au bon fonctionnement de tous les tissus et au développement du cerveau. Ces graisses ne peuvent pas être synthétisées par notre corps, elles doivent donc être apportées par une alimentation équilibrée qui peut être suppléé par des compléments.

Quercétine

C’est une substance antioxydante appartenant à la famille des flavonoïdes, présente dans diverses plantes et graines.

Elle a donc une action antioxydante et anti-inflammatoire, inhibe la sécrétion d’histamine, de tryptase et d’interleukines par les mastocytes (médiateurs chimiques de l’inflammation).

Elle est souvent utilisé pour lutter contre le vieillissement cellulaire provoqué par les radicaux libres ce qui implique des avantages pour la santé générale ainsi que l’endométriose en particulier. En effet, dans une étude récente réalisée in vivo et in vitro, ils ont observé une réduction des lésions endométriosiques chez la souris.1,2,3

Bromélaïne

Ce principe actif a un effet anti-inflammatoire et anti-œdémateux prouvé, ainsi qu’une réduction des taux de prostaglandines.4

Rhodiola et scutellaria

Vont moduler la transmission neurologique de la douleur par une action sur certains médiateurs cérébraux.

Acide alpha-lipoïque

Egalement connu sous le nom d’acide thioctique, il est l’un des acides gras naturels antioxydants les plus puissants. Il neutralise l’action des radicaux libres, qui ne sont rien de plus que des molécules d’oxygène libres pouvant endommager les cellules.

Son utilisation permet d’améliorer les conditions physiologiques de diverses maladies causées par le stress oxydatif comme l’endométriose.5,6

N-acétylcystéine

Plus simplement appelée NAC.

Pendant des décennies, ce principe actif a été sous-estimé si l’on considère ses incroyables propriétés cellulaires antioxydantes, anti-inflammatoires et anti-âge. En effet, les chercheurs ont commencé à s’y intéressé lorsqu’ils ont réalisé sa capacité à régénérer le glutathion, l’un des antioxydants naturels les plus puissants de notre corps. Ainsi, au-delà d’être un « simple mucolytique », la NAC a été réévaluée pour son efficacité anti-inflammatoire.

Ce principe actif est souvent nommé sur le blog comme désagrégeant des biofilms pathogènes mais l’une de ses activités bénéfiques essentielles est la capacité de moduler la réponse face aux messagers de l’inflammation. En termes simples, la N-acétylcystéine aide nos gênes à réagir correctement aux molécules pro-inflammatoires.

Pour cela, il est utile en cas de polyarthrite rhumatoïde et d’autres maladies inflammatoires chroniques.

D’excellents résultats ont été obtenus dans une récente étude chez des patientes atteintes d’endométriose: les chercheurs ont observés une réduction de la taille des kystes endométriotiques et de la douleur avec une prise des NAC sur 3 mois à tel point qu’une grande tranche de l’échantillon examiné a annulé la laparoscopie prévue7.

2. Techniques de relaxation

La composante psychologique et émotionnelle fait sans aucun doute partie de la maladie, c’est pourquoi elle ne doit pas du tout être négligée.

Il existe des preuves scientifiques soutenant l’effet bénéfique de l’acupuncture et la phytothérapie dans la gestion de la douleur, du stress et des émotions et l’amélioration de la qualité de vie des femmes atteintes d’endométriose.

Mais il est aussi possible de travailler sur ces aspects avec des techniques de relaxation:
– pilates (sans contracture pelvienne!)
– méditation
– yoga
cohérence cardique
et d’innombrables autres méthodes qui seront à choisir selon votre « profil », le temps à votre disposition et la disponibilité de professionnels dans votre secteur.

Bibliographie
1. Quercetin inhibits proliferation of endometriosis regulating cyclin D1 and its target microRNAs in vitro and in vivo. Park S, et al, 2019
2. Preliminary study of quercetin affecting the hypothalamic – pituitary – gonadal axis on rat endometriosis model. Cao Y, Zhuang MF, Yang Y, Xie SW, Cui JG, Cao L, Zhang TT, Zhu Y. 2014
3. Inhibition effect and mechanisms of quercetin on surgically induced endometriosis. Zhang X1, Wang X, Wang HJ, Yang Q, Qie MR. 2009
4. Placebo-controlled randomized clinical trial on the immunomodulating activities of low- and high-dose bromelain after oral administration – new evidence on the antiinflammatory mode of action of bromelain. Müller S1, et al, 2013
5. Alpha lipoic acid in obstetrics and gynecology. Tucci C, Di Feliciantonio M, Vena F, Capone C, Schiavi MC, Pietrangeli D, Muzii L, Benedetti Panici P. 2018
6. Alpha-lipoic acid as a dietary supplement: molecular mechanisms and therapeutic potential. Shay KP, Moreau RF, Smith EJ, Smith AR, Hagen TM. 2009
7.
A Promise in the Treatment of Endometriosis: An Observational Cohort Study on Ovarian Endometrioma Reduction by N-Acetylcysteine. Maria Grazia Porpora,Roberto Brunelli,Graziella Costa,Ludovica Imperiale,Ewa K. Krasnowska,Thomas Lundeberg,Italo Nofroni,Maria Grazia Piccioni,Eugenia Pittaluga,Adele Ticino, Tiziana Parasassi 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif