Message Icon
Adresse E-Mail
Infofrance@deakos.com
Phone Icon
Numéro de téléphone
+39 0187 575150

SII, Dysbiose, SIBO : quelle différence ?

Suite à une question sur notre groupe de soutien Facebook, je me permets de faire un point fondamental [car associer les bons mots aux bonnes définitions est crucial pour s’orienter correctement dans la “cacophonie” ambiante autour des troubles digestifs 😉 ].

💡La question
« Bonjour je pensais que Syndrome de l’intestin irritable, dysbiose et SIBO étaient la même chose.
Svp pourriez-vous m’expliquer la différence ? »

La réponse peut être résumée avec la représentation suivante (voir image):

SII, Dysbiose, SIBO

1) Concernant le Syndrome de l’Intestin Irritable (SII)
Il s’agit d’un ensemble de signes et de symptômes chroniques (présents depuis plus de 3 mois) qui touchent environ 20% de la population adulte.
Ce syndrome met en jeu deux composantes dans tous les cas :

  • Une inflammation du tube digestif (intestin principalement mais qui peut s’étendre aux voies digestives hautes comme l’estomac)
  • Une dysbiose du microbiote qui habite dans l’intestin

Pour approfondir, vous pouvez consulter cet article dédié au SII.

2) La dysbiose, littéralement “perte d’équilibre”
Ce terme indique une modification dans la composition du microbiote intestinal avec pour conséquences un déséquilibre dans l’écosystème microbien et donc des altérations de sa fonctionnalité.
La dysbiose est souvent “confondue” avec le SII car ils existent ensemble. Dit autrement, s’il y a SII il y a forcément dysbiose chronique et donc un microbiote qui a perdu son équilibre physiologique et ne réussit pas à se rétablir.
A l’inverse, la dysbiose peut être transitoire et se résorber spontanément et rapidement ; et alors elle ne coexiste pas avec le SII.
Pour approfondir, vous pouvez consulter cet article au sujet des dysbioses du microbiote.

3) Le Small Intestinal Bacterial Overgrowth (SIBO)
Cet acronyme indique une situation de dysbiose particulière dans laquelle le microbiote est non seulement déséquilibré mais aussi (et surtout) il a tellement proliféré qu’il a envahi des zones de l’intestin où il ne devrait normalement pas se trouver (on parle de siège éctopique).
Dit plus simplement : en cas de dysbiose le microbiote est altéré mais est resté dans le côlon alors qu’en cas de SIBO il est altéré mais a aussi “déménagé” dans le grêle. On pourrait donc parler de dysbiose colique VS dysbiose du grêle 😉
Bien entendu, cette problématique se distingue des autres types de dysbioses par des manifestations typiques mais qui rentrent malgré tout dans la définition du SII.
Pour approfondir, vous pouvez consulter cet article dédié au SIBO.

En conclusion :

  • SII = manifestations symptomatiques (conséquence de la dysbiose)
  • Dysbiose = altération de l’équilibre physiologique du microbiote (cause du SII)
  • SIBO = type de dysbiose particulier (cause du SII)

Si vous souhaitez recevoir un conseil personnalisé, vous pouvez écrire un mail à infofrance@deakos.com.

Laisser un commentaire