Message Icon
Adresse E-Mail
Infofrance@deakos.com
Phone Icon
Numéro de téléphone
+39 0187 575150

Comment choisir un bon complément à base de D-Mannose ?

Qu’est-ce que le D-Mannose et pourquoi est-ce un allié face à la cystite ?
Le D-Mannose est un remède naturel utile et indiqué en prévention de la cystite bactérienne et ses récidives mais aussi en cas d’inflammation des voies urinaires et de nécessité de restaurer la couche des GAGs de l’urothélium.

De nombreuses études et publications scientifiques suggèrent que son usage, dans de bonnes conditions et selon des modalités appropriées et personnalisées en fonction du sujet, de ses facteurs de risque et des mécanismes infectieux qui sous-tendent ses récidives, offre une alternative efficace pour réduire l’incidence des épisodes aigus de cystite et, peu à peu, les faire totalement disparaitre1,2,3.
Pourtant, jusqu’à peu, ce principe actif était rarement proposé par les médecins et les pharmaciens (alors que la canneberge, désormais contre-indiquée4, continuait à être suggérée) faute d’information à son sujet de disponibilité de produits formulés avec du D-Mannose.
En 2008 lorsque le Dr de Angelis (fondateur de Deakos) commercialise pour la première fois en Europe un complément alimentaire à base de D-Mannose il est un pionnier mais aussi vu comme un “illuminé”. Plus de 10 ans plus tard, son intuition est amplement confirmée par l’expérience et la recherche et des “colosses” du médicament et complément “surfent” sur la vague du D-Mannose en proposant pléthores de produits incluant ce principe actif. Or, la majorité des produits nouvellement disponibles (peut-être formulés à la hâte et/ou sans prendre le temps de consulter avec attention la bibliographie, désormais importante, concernant le D-Mannose) tombent dans de écueils qui les rendent peu efficaces et, parfois, contre-productifs.
Cet article donc se propose de passe en revue les critères indispensables pour choisir un “bon” complément à base de D-Mannose 🙂
Idéalement pour garantir une prise en charge complète de la cystite tant du point de vue infectieux qu’inflammatoire il serait utile d’opter pour une association de :

  • D-Mannose : action inhibitrice de l’adhésion bactérienne, élimination naturelle des germes uropathogènes dans les urines (réduction de la numération sans effet secondaires)
  • Alcalinisant urinaire : augmente l’action du D-Mannose, freine la prolifération de la majorité des germes, agit contre l’irritation vésicale et donc les symptômes douloureux, vésicaux et mictionnels
  • Anti-inflammatoire naturel : réduit l’inflammation pour apaiser les symptômes douloureux
  • Immunostimulant : améliore la réponse immunitaire face aux germes

Combinaison que l’on retrouve dans Ausilium 20 PLUS 😉

Critères de sélection
Néanmoins, si pour des raisons économiques vous souhaitez faire un “switch” vers un produit à base de D-Mannose moins cher que Ausilium 20 PLUS, je vous invite à veiller aux critères ci-après.

Le complément “idéal” devrait proposer du D-Mannose :

  1. 100% D-Mannose (sans excipients, agents de charge ou antiagglomérants)
  2. En poudre soluble ou orosoluble (pas de comprimé pour les raison évoquées dans cet article)
  3. Extrait du bouleau ou du mélèze (pas de maïs)
  4. Offrant un dosage optimal en D-Mannose : 1g / prise (hors autres ingrédient)
  5. N’étant pas associé à un acidifiant (canneberge, uva ursina, busserole, airelle, grenade ou Vitamine C)
  6. Garantissant une provenance UE et/ou sans OGM

Pourquoi éviter le D-Mannose extrait du maïs ?
Parce que ce type d’extraction s’appuie sur l’usage de solvants (c’est une extraction “forcée” par opposition à celle du D-Mannose de bouleau qui est un processus de fermentation bactérienne) dont la présence pourrait se retrouver dans le produits fini sous formes de traces et causant donc une irritation vésicale contre-productive.

Un produit “low cost” mais de bonne qualité
Pour toutes les raisons évoqués ci-dessus, et sous la “pression” légitime de ceux et celles qui cherchent à concilier budget et santé, Ausilium Light est une poudre 100% D-Mannose pure extrait du bouleau (NO MAÏS, NO OGM) pour (enfin) pouvoir proposer un produit “low-cost” dans la gamme Deakos (attention car moins complet que Ausilium 20 PLUS ou Ausilium Forte) 🙂

C’est un produit complémentaire des autres. Il est utile pour :

  • Augmenter le dosage de D-Mannose pendant phases aiguës
  • Augmenter le dosage de D-Mannose pendant les phases d’attaque
  • Prolonger la phase de maintien lorsque la cystite a disparu depuis 6 mois
  • Pour une prise associée à Ausilum NAC
  • Dans tous les cas où il n’est pas nécessaire d’intervenir sur le pH urinaire (infections causées par des bactéries basophiles telles que Proteus, Ureaplasmes et Pseudomonas)
  • Si vous souhaitez implémenter l’effet réépithélisant du D-Mannose sur la muqueuse
  • À utiliser avec Ausilium Tisana, pour augmenter le dosage de D-Mannose
  • Dans tous les cas où il est conseillé de prendre un produit avec un seul principie acitf
  • En cas d’hypercalcémie ou hyperkaliémie

Bibliographie
1 D-mannose powder for prophylaxis of recurrent urinary tract infections in women: a randomized clinical trial. Kranjcec B, Papes D and Altarac S. World J Urol 32(1): 79-84, 2013.

2 Oral D-mannose in recurrent urinary tract infections in women: A pilot study. Porru D, Parmigiani A, Tinelli C, Barletta D, Choussos D, Di Franco C, Bobbi V, Bassi S, Miller O, Gardella B, Nappi RE, Spinillo A and Rovereto B J Clin Urol 20: 1-6,2014.
3 Prospective study to compare antibiosis versus the association of N-acetylcysteine, D-mannose and Morinda citrifolia fruit extract in preventing urinary tract infections in patients submitted to urodynamic investigation. Palleschi G, Carbone A, Zanello PP, Mele R, Leto A, Fuschi A, Al Salhi Y, Velotti G, Al Rawashdah S, Coppola G, Maurizi A, Maruccia S and Pastore AL. 2017.
4 AVIS de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail relatif à l’évaluation des effets potentiels de la canneberge dans le champ des infections urinaires communautaires. ANSES. 2011

12 Comments

  • Colette
    4 octobre 2023

    Je viens de réaliser que le D-mannose Deakos est extrait du bouleau.
    Je suis TRES allergique au bouleau !!
    Des témoignages ?

    Reply
    • Solène
      4 octobre 2023

      Il n’y a aucun souci à consommer du D mannose issu du bouleau en cas d’allergie au bouleau, voir ici
      https://www.facebook.com/groups/348924082106317/permalink/1203965666602150
      Cette question ayant trouvé réponse, je clos les commentaires. Concernant votre post sur le vaccin belge, nous ne pouvons l’accepter car de très nombreux échanges sont disponibles sur le groupe autour de ce sujet. Je vous invite donc à faire l’effort de mener vos propres recherches (en vous aidant de la loupe) sur le groupe et le blog (dans la ribrique forum).
      Comptant sur votre compréhension, de tout coeur avec vous

      Reply
    • Coco
      4 octobre 2023

      Merci pour ce post Colette qui donne l’opportunité de préciser à nouveau que la consommation de D-Mannose extrait du bouleau est tout à fait compatible même pour les patients allergiques

      En effet, concernant un éventuel risque allergique, il est utile de préciser que :
      – L’allergie au bouleau est habituellement une allergie pulmonaire (et non digestive) liée à l’inhalation de pollens (non l’ingestion d’un produit dérivant d’une autre partie de la plante)
      – Les produits Deakos contiennent du D-Mannose provenant de l’écorce du bouleau (non des pollens, ni des feuilles ou des fleurs qui sont les parties allergisantes)
      – Le D-Mannose est ni plus ni moin squ’un sucre (monosaccharide) = glucide. Il s’agit donc d’une structure moléculaire qui ne peut pas provoquer de réponse immunitaire (contrairement aux protéines)
      – Certains de nos clients nous ayant signalé une allergie du même type que la vôtre, ne présentent pas de réaction particulière à la consommation de ces produits

      Reply
  • Sylvie Perret
    18 septembre 2021

    bonjour , je parcours votre blog avec intérêt car je fais des cystites post coit à e coli et pour des raison medicale, je n’ai pas droit aux antibiotique oraux .
    j’utilise du dmannose de la marque femmanose, je ne sais pas si vous connaissez , pour l’instant je n’ai jamais reussi à eviter ni à soigner une cystite avec alors qu’il est bien réputé.
    je lis sur votre blog , que le dmannose ne doit pas contenir d’agent de charge , or je vois que ausilium20plus en contient aussi donc je m’interroge sur l’iteret de cjanger de marque et ce surtout dans un soucis de budjet

    Reply
    • Coco
      22 septembre 2021

      Bonjour Sylvie,
      Merci pour votre commentaire et pour votre intérêt envers le blog .
      Vous avez bien identifié le facteur déclenchent de votre problématique : le rapport, ce qui permet d’avoir une idée sur la démarche à suivre pour faire face à votre problématique et à sa nature multifactorielle.
      Voici un article qui pourra vous guider pour mieux connaitre les pistes de préventions à suivre en cas de cystite post-coïtale :
      https://cystiteetcompagnie.fr/index.php/2018/11/09/mecanismes-de-la-cystite-post-coitale-et-pistes-de-prevention/
      De plus votre approche envers une prise en charge naturelle au travers l’apport de D-Mannose est déjà un bon départ pour affronter l’éventuelle présence d’un biofilm vu la récidivité de vos cystites bactérienne ( présence d’Escherichia Coli dans l’ECBU )
      https://cystiteetcompagnie.fr/index.php/2018/03/30/cystite-infection-urinaire-recidivantes-biofilm-explication/

      sans comporter des effets secondaires qui entretiennent et favorisent la survenue des infections urinaires :
      – altération de la flore de Döderlein (flore physiologique vaginale)
      – altération des flores digestives
      – réduction des défenses immunitaires physiologiques

      Vous précisez d’utiliser le Femmanose :
      A ce propos :
      Le Femannose est un d-mannose issu du maïs extrait chimiquement, n’est pas le meilleur d-mannose à acheter, mais c’est le plus facile à trouver rapidement en pharmacie, en cas de crise aiguë, donc à utiliser sur du court terme en attendant d’acheter mieux.
      Les sachets sont dosés à 2 g de d-mannose , ce qui fait que l’utilisation de ce produit doit être faite en respectant le dosage le plus efficace dans la fréquence des prises ( de 1 g ) en les espaçant dans la journée pour avoir les 6 g donc 6 prises de d-mannose, il est nécessaire de diluer le sachet de Femannose dans une petite bouteille d’eau et de boire en 2 fois soit 2 doses espacées de 2 à 3 h environ.
      En utilisant les 3 sachets préconisés en 6 fois sur la journée.
      Il est également conseillé de prendre ce d-mannose, comme tous les autres en dehors des repas (1 h avant ou 2 h après), et d’aller uriner 1 h après la prise de Femannose.
      Ce produit étant acidifiant (contenant de l’acide citrique et un arôme de grenade) il est préférable d’y ajouter 1/2 cc de bicarbonate de sodium (* sauf contre-indication) dans votre petite bouteille d’eau, cela évitera les irritations vésicales et ses conséquences.
      Ce produit vous semble peu ou moins cher que d’autres produits au d-mannose mais faites vos comptes et calcul du prix de la dose quand vous achetez un produit et ne vous focalisez uniquement sur le prix du produit !
      Concernant votre question sur agent de charge dans les principes actifs de chaque produit il est fondamental d’identifier la « pureté » finale du produit et pas les composants dans leur ensemble ce qui confirme un apport de 1000 mg de D-Mannose pur dans une prise de Ausilium 20 Plus.

      En conclusion, dans un cas comme le vôtre, il serait propice de combiner la prise orale de D-mannose avec d’autres démarches :
      – Lutter contre les biofilms matures et empêcher la formation de nouveaux biofilms
      – Soutenir flore et l’immunité locale
      – Appliquer une crème à base de D-Mannose au moment des rapports
      https://cystiteetcompagnie.fr/index.php/2018/10/18/une-creme-vaginale-magique-contre-la-cystite/

      – Intervenir contre l’inflammation des voies urinaires

      Pour ces raisons, il serait intéressant de considérer des produits tels que : Ausilium 20PLUS, Ausilium Nac, Ausilium Crema, Deaflor et D-MannOro.
      Pour recevoir des conseils un peu plus « pragmatiques » et prendre en charge une posologie des produit plus ciblée je vous conseille de contacter Deakos chez infofrance@deakos.com
      En espérant avoir été utile je reste à disposition,
      Coco

      Reply
  • yizounou
    7 novembre 2020

    Bonjour, petite question après lecture de cet article fort intéressant. Quelle différence y a t il entre du D-Mannose extrait du bouleau de celui extrait du maïs, si l’on fait abstraction du mode d’extraction qui peut laisser des résidus. La molécule en elle même est-elle la même ?
    Merci
    Y

    Reply
    • Mary
      18 novembre 2020

      Oui, absolument. Du point de vue biochimique la molécule est identique https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

      Reply
      • Nolwenn
        24 novembre 2020

        Bonjour,

        Merci pour cet article et votre blog qui est une pépite pour moi. J’ai fait une très grosse commande chez DAEKOS et j’aimerais compléter avec le D mannose light pour le tres long terme.
        En revanche, quel est le problème avec le D mannose issu du maïs ? Les résidus sont “mauvais” pour la santé ? Mais le D mannose issu du maïs reste aussi efficace qu issu du bouleau ?
        Merci d’avance pour votre réponse

        Reply
        • Mary
          25 novembre 2020

          Merci pour ce commentaire Nolwenn,

          Difficile de vous répondre au sujet du Ausilium Light et de sa pertinence en tant que produit pour les phases de maintien sur le long terme. En effet, ce complément a une formulation particulièrement simple: 100% D-Mannose.
          Cette caractéristique en fait un produit très économique mais présente l’inconvénient d’une action uniquement orientée vers la prévention des infections :
          – pas de Morinda citrifolia = pas d’action immunostimulante ni anti-inflammation
          – pas d’alcalinisant urinaire = pas de contrôle du pH des urines
          Sa seule utilisation peut donc être appropriée dans les cas où la cystite est un lointain souvenir et où les voies urinaires sont parfaitement restaurées (plus d’inflammation du tout); dans d’autres situations mieux vaut tout de même conserver une “base” avec Ausilium 20PLUS ou Ausilium Forte et compléter avec Ausilium Light pour équilibrer le budget 😉

          Votre question sur le D-Mannose issu du maïs me laisse perplexe car la réponse se trouve dans l’article même -> Pourquoi éviter le D-mannose extrait du maïs ?
          Parce que ce type d’extraction s’appuie sur l’usage de solvants (c’est une extraction « forcée » par opposition à celle du D-mannose de bouleau qui est un processus de macération naturelle) dont la présence pourrait se retrouver dans le produits fini sous formes de traces et causant donc une irritation vésicale contre-productive.

          Ceci dit, le D-Mannose issu du maïs reste bien du D-Mannose : propriétés fonctionnelles de la molécule maintenues 🙂

          Reply
  • Aurélie
    14 juin 2020

    Bonjour, Merci pour tous vos conseils ! Pour ma part je souffre pratiquement chaque mois d’une injection urinaire ! Les ECBU révèlent toujours un E.Coli, sauf une fois où j’ai eu la klebsiella pneumoniae. Je me soigne avec un antibiotique et ca passe. Mais le mois suivant l’infection revient ! Je pense qu’elle est due aux rapports sexuels. En effet avant de rencontrer mon concubin en juillet 2016, mon dernier rapport sexuel datait d’1 an avant, a savoir août 2015. Et j’avais fait une infection urinaire. C’était ma première d’ailleurs je crois bien. Après ça je n’ai plus eu de rapport sexuel jusqu’à la rencontre de mon ami actuel. Et pendant cette année d’abstinence, je n’ai pas le souvenir d’avoir fait une seule infection urinaire ! C’est que depuis que j’ai rencontré mon ami que ca revient régulièrement ! J’en ai assez de prendre des antibiotiques. Ce cycle infernal, médecin, labo, médecin. Et surtout j’ai lu que la prise répétée d’antibiotiques pouvait provoquer la récidive des infections urinaires. Justement ce que je l’on cherche à éviter ! Sur un autre forum une personne m’a conseillé de prendre les produits Deakos. Alors je vais essayer, seulement j’ai besoin de conseils. Au départ je voulais prendre le Ausilium 20plus. Seulement ils indiquent que le traitement d’attaque doit durer entre 4 à 6 semaines. Mais il n’y a que 20 sachets dans la boîte. Si je prends par exemple 2 sachets par jour, une boîte ne me durera que 10 jours. Je dois donc acheter au moins 12 boîtes ! Ca revient très cher ! Du coup je me suis dis que je pourrais plutôt prendre le pot de 300g de Ausilium Forte comme ca ca reviendra un peu moins cher. Mais savez-vous quelle est la différence entre les 2 produits ? Car en lisant le descriptif de chacun d’eux je ne vois pas trop la différence (???)
    Merci beaucoup
    Aurélie

    Reply
  • Clém
    6 juin 2020

    Bonjour,

    Souffrant de cystite depuis très longtemps, j’ai tout essayé, je suis perdue dans toutes les marques de D-Mannose, quelle marque faut il choisir?

    Reply
    • Mary
      8 juin 2020

      Bonjour Clem et merci pour ce commentaire.
      Vous avez raison, le D-Mannose étant désormais connu et reconnu comme un principe actif efficace contre la cystite bactérienne, en phase aigue comme en prévention des récidives, les produits de parapharmacie à base de cette substance fleurissent dans les officines et sur le web et il est bien délicat de s’y retrouver. Cet article proposait donc une liste des caractéristiques que devrait remplir un “bon” produits. Nous pouvons citer la marque Deakos en référence et comme leader dans ce domaine.

      Néanmoins, avant de vous “lancer” dans l’achat d’un ou plusieurs produits, je me permets d’attirer votre attention sur la nécessité d’une approche préventive personnalisée de votre problématique. Ce type de prise en charge est à définir en fonction de votre problématique:
      – ancienneté
      – nature des épisodes aigus
      – fréquence
      – thérapies et autres approches naturelles suivies jusqu’à présent
      – facteurs prédiposants et précipitants des cystites
      En fonction de ce “bilan” il sera possible de définir la meilleure stratégie pour vous et, par conséquent, les meilleurs produits à cibler pour un bénéfice optimal 🙂

      Je vous invite donc à lire cet article :https://cystiteetcompagnie.fr/index.php/2020/03/06/road-trip-se-debarrasser-de-la-cystite/

      Si vous avez besoin d’etre conseillée dans votre démarche, vous pouvez recevoir des conseils gratuits en envoyant un mail à : infofrance@deakos.com

      De tout coeur avec vous

      Reply

Laisser un commentaire