forum viagra en ligne pourquoi pas de cialis generique en france acheter du viagra a paris sans ordonnance as ton besoin dune ordonnance pour du viagra en france prix du viagra en pharmacie en france 2020 existe t'il un générique au cialis viagra vente en ligne comment se procurer du viagra sans ordonnance viagra 50mg prix viagra generique pharmacie en ligne avis viagra homme ordonnance pilule viagra marqu viagra cialis levitra sans ordonnance generique du cialis pharmacie en ligne les types des antibiotiques achete viagra en francia baclofen opinie cialis kamagra

Cystites récidivantes, stress et errance médicale

Les implications psychologiques chez les personnes atteintes de cystite récidivantes sont lourdes et trop souvent négligées.
Nous recevons quotidiennement des nombreux messages de femmes (mais aussi d’hommes) qui errent pendant des années de médecin en médecin trop souvent sans être pris en considération et recueillant au passage des diagnostics inappropriés, tardifs, incomplets. Cette errance, ce manque d’écoute et/ou de compréhension provoquent de profondes blessures. Essayons un instant de réfléchir aux conséquences sur le plan émotionnel, sexuel, professionnel et psychologique.

Pendant tout ce temps d’errance, la pathologie se développe et progresse, causant des dégâts au niveau moral et physique et conduisant à une recherche désespérée (et souvent nocturne) d’explications et remèdes possibles. Souvent cette recherche va bien au-delà des quelques ami(e)s également concernées et s’étend au web (ah combien d’heures passées aux toilettes avec le portable à la main !) avec tout ce que cela comporte entre désinformations, faux espoirs et voies sans issues.

Ce parcours abouti souvent, très souvent, trop souvent à des commentaires ou phrases assassines qui tombent comme des couperets : « tout va bien, c’est dans votre tête ». Des « petites » phrases qui résonnent dans la tête engendrant un sentiment de solitude et frustration grandissant au fil du temps.

Tout est dans notre tête, dans ma tête alors … la cystite peut-elle être psychologique ?

S’il est vrai que le stress peut sans doute conduire à une réduction des défenses immunitaires exposant d’avantage le sujet aux attaques bactériennes, ce seul facteur isolé ne joue pas un rôle clé dans l’apparition de la maladie. On peut même affirmer que le stress est souvent une conséquence des cystites récidivantes, qui vient alimenter un cercle vicieux déjà en place aggravant l’entière problématique.

Rappelons toutefois que  

La cystite est une inflammation des voies urinaires qui peut être bactérienne ou abactérienne. Il s’agit donc bien d’un processus biologique puisque l’inflammation est une réaction médiée par des substances produites par les cellules (en réponse à de stimuli) et des messages électriques transportés par les nerfs (eux-aussi suite à des stimulis). 

Inutile donc de parler de « cystite psychosomatique » : notre esprit n’invente pas les bactéries (les bactéries sont présentes, vivantes et réelles) et il n’invente pas non plus de médiateurs chimiques ou électriques de l’inflammation et de la douleur.

Malheureusement, lorsqu’il n’est pas possible de mettre en évidence la présence de bactéries (qui pourraient être « cachées » à l’intérieur d’un biofilm), différentes théories apparaissent et certains professionnels se réfugient parfois derrière des causes « psychologiques » qui, non seulement ne justifient rien mais sont également totalement infondées.

En cas de cystite récidivantes, il est donc indispensable de chasser et combattre l’approche psychologique stricte du problème au profit d’une première investigation visant à identifier les facteurs prédisposants et précipitants en jeu dans les épisodes aigus.

En effet, la cystite est pratiquement toujours une problématique multifactorielle, qui repose sur divers piliers (dont le nombre et la nature diffère d’un sujet à l’autre). Si parmi ces facteurs, on repère une fragilité émotionnelle ou une corrélation évidente entre stress et cystite, il sera sans aucun doute utile de travailler également sur ce terrain mais sans jamais en faire un cheval de bataille exclusif ni un ultérieur motif de culpabilisation pour la personne.

Quelques exemples et témoignages

Recueillis sur notre groupe de soutien Facebook « Cystite récidivante » :

« Bonjour à tous/ toutes, je voudrais poser une question : avez-vous déjà parlé de votre problématique (dans mon cas la cystite post-coïtale) à un naturopathe? Moi oui, et vous savez qu’est-ce qu’il m’a répondu ? que c’était un problème psychologique et pas du tout organique (selon lui j’éprouve un sentiment de culpabilité pendant le rapport sexuel et mon corps se rebelle) mais honnêtement cela me semble vraiment absurde … et ce n’est pas la première personne qui me dit ça ! J’ai vraiment du mal à y croire, je fais davantage confiance à l’urologue qui dit que pendant le rapport se créent des microlésions de la muqueuse dans lesquelles les bactéries pathogènes peuvent facilement s’insinuer pour instaurer une infection. Qu’en pensez-vous ? Merci en avance. »

Claire

« Coucou les filles j’ai une petite question. L’année dernière j’étais à 1 cystite tous les deux mois voir tous les mois et entre temps j’ai trouvé plusieurs solutions. Cependant, je garde un énorme impact psychologique. Déjà je ne pensé qu’à ce matin midi et soir même en période où tout va bien, je me dis tout le temps si tu fais pas ça il t’arriver ça etc … j’en fais une obsession continuelle. Si jamais j’ai un des symptômes petite brûlure ou fréquence urinaire anormale etc je pars tout de suite en crise d’angoisse à trembler, pleurer, stress x1000 . Puis une fois que ça passe j’ai constaté un nouveau problème, tous les matins je m’angoisse tellement de comment va se passer le premier pipi, de qu’ils faut que boive énormément pour éviter tout problème etc que je me mets à ressentir des douleurs que je n’avais pas à la base … je me demande si le stress peut engendrer des symptômes, des faux symptômes et comment je peux réussir à me calmer 😅 désolé pour le texte, merci »

Marjorie

« Je vis un véritable stress psychologique au point de me boucher le nez à toutes mes mictions pour m’empêcher de psychoter à une éventuelle infection urinaire. »

Solenne

« Cette situation atroce a duré presqu’un an, je n’osais plus sortir de chez moi tellement j’avais mal, j’étais en arrêt maladie et au travail mes patrons étaient furieux que je ne vienne pas travailler. »

Anissa

« Bonjour à toutes je sors de mon rendez-vous avec la sagefemme j’avais pleins d’espoir et je suis ressortie en pleure et incomprise une fois encore j’ai dû raconter toute mon histoire pour rien au final… elle ne sait pas, elle comprend ma douleur mais me dit je peux rien faire pour vous bonne continuation je comprends pas, je sais plus quoi faire et qui voir… Elle me dit tout est normal je comprends pas mais lâchez pas c’est pas normal d’avoir mal comme ça… J’ai 26 ans j’ose plus rencontrer personne, j’ose plus avoir de rapport Elle était enceinte et j’ai l’impression que jamais je connaîtrais ce bonheur… J’allais à ce rendez-vous contente avec de l’espoir et maintenant je suis perdue… Retour à zéro en ayant mal en plus alors que j’avais pas mal avant le rendez-vous .. 😭 »

Juliette

«Je suis très touchée par ton post. Moi aussi je vivais dans l’angoisse, je n’arrivais plus à dormir, je me réveillais toutes les demies-heures… Je ne savais pas quoi faire j’étais dépitée et je passais une énorme partie de mon salaire dans les médecins c’était l’horreur…  Je te conseille de prendre confiance dans les produits Deakos. Ils sont vraiment efficaces. Depuis plusieurs mois je revis mais veillez à respecter leur absorption très stricte. De tout cœur avec toi. »

Dora

Ces témoignages, édifiants, montrent à quel point la route à parcourir est encore longue. C’est pourquoi nous nous efforçons, à travers ce blog et différents soutiens (groupe Facebook, page Facebook, entretiens téléphoniques gratuits, mails…)  de proposer des explications, réponses et, lorsque c’est possible, pistes ou solutions pour que chacun puisse avancer dans son parcours vers une amélioration et, pourquoi pas, une résolution !

De tout cœur avec vous tous ❤

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Quirin dit :

    On se reconnaît tellement…. C edt exactement ce qu’on vit.

  2. Germain dit :

    Merci beaucoup Mary pour cet article. Ça fait vraiment beaucoup de bien de voir tout ce que l’on ressent, et qui nous fait nous sentir si seule, mis par écrit. Beaucoup d’empathie et de réalité dans cet article (et dans le blog en général) c’est un réel soutien lorsque l’on a une baisse de morale, une crise, ou une déception du corps médical.
    Merci beaucoup ❤

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif 
https://cystiteetcompagnie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif